Semaine de la santé mentale : l’importance du lien social mis à l’honneur

Le programme de la Semaine de la santé mentale

Le CRéSaM (Centre de Référence en Santé Mentale) organise une nouvelle édition de la Semaine de la santé mentale, du 9 au 16 octobre 2021 en Wallonie. Comme l’année dernière, c’est par le prisme de la crise sanitaire qu’a été défini le programme de ces sept jours d’activités, d’études, de projections, de conférences et d’échanges. C’est donc le lien social qui sera au cœur des réflexions.

- Salaire, formation, débouchés... : découvrez notre rubrique "fiche métier" dédiée aux professions de la santé et du social

De nouveau, cette année le programme de la semaine de la santé mentale est influencé par l’ambiance Covid. Nous avons beaucoup entendu parler de la relation entre le confinement, le manque de liens sociaux et leurs effets néfastes sur la santé mentale. C’est donc la thématique du lien social qui aiguillera les différentes activités, conférences, discussions et projections

L’équipe du CRéSaM précise “Si depuis une année, la santé mentale a régulièrement été évoquée dans les médias, force est de constater que les services d’aide et de soins en santé mentale méritent d’être mieux connus du grand public mais également des acteurs de la première ligne dite « psycho-médico-sociale ». Cette Semaine de la santé mentale en Wallonie constituera une occasion inédite pour tou·te·s de rencontrer les acteurs de santé mentale et de faire connaissance !

L’ensemble du programme est disponible ici.

Un des temps forts de cette semaine se déroulera le mardi 12 octobre, au Delta de Namur, composé d’une matinée d’études pour explorer “la Santé mentale et le lien social” au travers des évolutions culturelles et sociales. Interviendront dans ce cadre, la ministre wallonne en charge de la santé mentale, Christie Morreale pour une allocution d’ouverture. S’en suivront Alain Ehrenberg (sociologue et directeur de recherche au CNRS) et Christophe Niewiadomski (professeur en Sciences de l’éducation, université de Lille) pour finir avec la présentation de trois dispositifs d’accueil wallons créatrices de liens.

- Lire aussi : Les 5 priorités du CRéSaM pour améliorer la santé mentale en Wallonie
- Lire aussi : Santé mentale : pour un renforcement de la première ligne



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus