Coparenté acceptée, uniquement pour les femmes

Coparenté acceptée, uniquement pour les femmes

La loi sur la coparenté a été adoptée hier à la Chambre des représentants. Les couples lesbiens pourront désormais appliquer leur filiation à l’égard de leur enfant, comme les couples hétérosexuels.

Une bataille supplémentaire a été gagnée dans le combat contre la discrimination à l’égard des couples homosexuels. La « co-maman » est désormais reconnue comme parent, sans devoir passer par l’adoption. La proposition de loi a été adoptée par la Chambre des représentants ce mercredi 23 avril et devrait être prochainement d’application.

Lien biologique obligatoire

Ce texte s’appliquera uniquement pour les couples de femmes dont l’une d’entre elles a un lien biologique avec l’enfant. Un projet parental sera donc nécessaire, ainsi que le recours à la fécondation in vitro avec le sperme d’un donneur anonyme. Une avancée qui fera bénéficier d’une sécurité juridique importante aux enfants issus de couples de femmes et à leurs parents. Les couples d’hommes homosexuels ne sont par contre pas concernés.

Uniquement les femmes

Le PS souhaiterait étendre la législation aux couples masculins également, comme présenté dans sa proposition de loi en octobre 2012. La majorité de la Chambre a tranché, les droits des couples homosexuels masculins ne sont pas concernés. Le PS a tout de même indiqué dans un communiqué qu’il se battrait «  pour que cette victoire puisse bénéficier également aux couples d’hommes ».



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus