Covid : topo sur la reprise des cours dans l'enseignement spécialisé

07/05/20
Covid: topo sur la reprise des cours dans l'enseignement spécialisé

Le Conseil national de sécurité a décidé que la reprise des cours se ferait de manière graduelle à partir du 18 mai. La Fédération Wallonie-Bruxelles, en concertation avec le monde de l’enseignement, planche donc en ce moment sur cette reprise progressive des cours. Mais, qu’en est-il de l’enseignement spécialisé ? Comment se déroulera le déconfinement dans ce secteur ?Comment seront organisées les leçons et les activités pédagogiques ? Que devront faire les enseignants affectés en intégration ? Vous trouverez dans cet article une série de réponses.

Quels sont les élèves de l’enseignement spécialisé qui retournent à l’école ?

Le retour à l’école est, à ce stade, prévu uniquement pour les élèves de l’enseignement primaire et secondaire qui ont été inscrits par le Conseil de classe aux épreuves certificatives (CEB, CEB adulte, CE1D et CESS) et les élèves de l’enseignement secondaire de Forme 3 et de Forme 4 susceptibles d’obtenir le CQ au 30 juin.

Quelles sont les différentes phases de retour à l’école dans l’enseignement spécialisé ?

Phase 1 – À partir du 18 mai :
- Les élèves de l’enseignement primaire et secondaire qui ont été inscrits par le Conseil de classe aux épreuves certificatives (CEB, CE1D et CESS) et les élèves de l’enseignement secondaire de Forme 3 et de Forme 4 susceptibles d’obtenir le CQ au 30 juin, 2 jours par semaine maximum.
- Sur base d’une évaluation de la situation sur le terrain durant la semaine du 18 mai, une reprise pourra être envisagée à partir du 25 mai si les conditions sont réunies pour le faire en toute sécurité.

Phase 2 – À partir du 25 mai :
- Les élèves qui intégreront l’enseignement secondaire l’an prochain et pour qui le Conseil de Classe, 1 jour par semaine maximum.
- Dans une logique de répit des parents, des élèves pourraient être pris en charge par l’établissement, en concertation avec la direction avec l’équipe pluridisciplinaire, les parents, le CPMS et/ou les différents partenaires extérieurs.

Quels sont les conditions d’hygiène obligatoires dans l’enseignement spécialisé ?

Un masque en tissu doit être porté par :
- Tous les membres des personnels tout au long de la journée ;
- Les élèves à partir de 12 ans, les élèves de maturité IV et tous les élèves du secondaire, tout au long de la journée ;
- Les élèves qui empruntent le transport scolaire.

Les enseignants seront équipés de masques, gants et blouses si nécessaire.
Le personnel d’entretien et les agents de santé doivent porter des gants, ainsi que tout membre du personnel qui serait amené à poser un acte de nursing.

Pour les élèves et les enseignants relevant de l’enseignement spécialisé de type 7, une solution alternative au masque a été soumise à l’appréciation des experts du groupe de déconfinement. Des indications vous seront fournies ultérieurement à ce sujet.

Toutes les écoles doivent être équipées de savon, gel hydro-alcoolique, serviettes en papier et lingettes désinfectantes. L’usage du savon et des serviettes en papier doit être privilégié.

Où les enfants doivent-ils être pris en charge ?

Toutes prises en charge individuelles se donnent dans le local où se trouve l’élève pour autant que les règles de sécurité et d’hygiène soient applicables. Si ces dernières ne sont pas applicables, ces prises en charges sont suspendues.

Que doivent faire les enseignants affectés en intégration ?

Le membre du personnel affecté en intégration dans l’ordinaire dans un ou plusieurs établissements/implantation (soit au sein du même PO, soit au sein de PO différents) n’intervient que dans 1 seul établissement (logique de silo). La définition de son lieu d’intervention est décidée en concertation avec les PO, les directions des établissements et le PO du spécialisé où il est recruté statutairement.

Comment seront organisées les leçons et les activités pédagogiques ?

Dans la salle de classe, les classes comporteront 10 élèves maximum, avec un minimum de 4 m2 par élève et 8 m2 supplémentaires par enseignant.
Les chaises et bancs doivent être disposés de manière à ce que la distance entre les bancs soit aussi grande que possible, de préférence proche des murs. Les places en classe doivent être fixes. Le matériel superflu doit être enlevé autant que possible.

Le cours d’éducation physique peut être maintenu, mais doit être ajusté pour maintenir la distance physique, avec de plus grandes distances si l’effort se traduit par une respiration plus forte.

Les locaux seront aérés un maximum. Faire la classe à l’extérieur est recommandé.

Les horaires d’arrivée et de départ des groupes d’élèves doivent être aménagés de façon à limiter les regroupements de personnes à chaque fois que cela est possible.

Quelles sont les procédures pour les transports scolaires de l’enseignement spécialisé ?

Chaque direction est tenue de communiquer au Service général de l’enseignement fondamental et de l’enseignement spécialisé le nom des élèves et les coordonnées des parents concernés par une rentrée soit le 18 mai, soit le 25 mai. Il sera impératif de le compléter pour que l’élève puisse accéder aux services de transport scolaire et de le renvoyer à l’adresse enseignement_specialise@cfwb.be

- Pour les élèves qui doivent rentrer le 18/5, les informations devront parvenir à l’Administration pour le mercredi 6 mai 2020.
- Pour les élèves qui rentreront le 25/5, les informations devront parvenir à l’Administration pour le mercredi 13 mai 2020.

Tous les élèves fréquentant les transports scolaires porteront un masque. En l’absence de ce dernier, l’élève ne sera pas pris en charge.

Source : Fédération Wallonie-Bruxelles



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus