L’OEJAJ publie ses revendications sur Twitter

L'OEJAJ publie ses revendications sur Twitter

L’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse a lancé un mémorandum 2.0. Pas de longs discours ici, non. Depuis plusieurs jours, il publie en effet ses recommandations en 280 caractères sur sa page Twitter.

« DÉCLOISONNER : il faut s’autoriser à remettre en question les catégories sectorielles pour éviter les non réponses aux besoins spécifiques de certains jeunes. » Le 15 février dernier, L’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et de l’Aide à la Jeunesse a publié cette recommandation sur sa page Twitter. L’OEJAJ a choisi d’inscrire son mémorandum 2019 dans l’ère numérique. Pas besoin de longs discours quand on peut être percutant en 280 caractères !

Le 13 février, l’OEJAJ s’est penché sur l’absence de statistiques dans le secteur. Il a ainsi écrit ce tweet, à la veille des élections du 26 mai prochain : « Les enfants sont trop rarement inclus dans les échantillons des enquêtes. Or, disposer de données permet d’éclairer les politiques publiques. Il faut collecter des statistiques pour visibiliser la situation des enfants. »

Notons encore cette revendication lancée à ceux et celles qui formeront les nouveaux gouvernements : « Il est essentiel d’ancrer, dans les représentations des acteurs, la légitimité et la centralité de la mission d’éducation à la citoyenneté, en ce inclus l’éducation aux droits de l’enfant. »



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus