Journée mondiale : le Coronavirus ne fera pas oublier l'autisme !

Journée mondiale: le Coronavirus ne fera pas oublier l'autisme !

Comme chaque année depuis 2008, ce 2 avril nous célébrons la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Dans le contexte de crise lié à la propagation du Coronavirus, cette journée revêt aujourd’hui un caractère ô combien particulier…

Suite au confinement en cours sur notre territoire, toutes les manifestations et activités organisées par les associations qui défendent les intérêts des personnes autistes et de leurs proches ont été supprimées ou reportées. Mais, pas question de rester les bras croisés pour autant en cette journée mondiale de sensibilisation à l’autisme !

Ce 2 avril, Inforautisme a, par exemple lancé, une campagne sur les réseaux sociaux. Le but ? Sensibiliser à l’autisme et ses enjeux pour les personnes concernées, ainsi qu’aux besoins pressants des familles. Concrètement, l’asbl invite les utilisateurs de Facebook à publier sur leur profil une photo d’eux ou de leurs enfants et proches habillés en bleu, une couleur qui symbolise l’autisme Une photo avec filtre bleu est une autre possibilité. Si les internautes le désirent, ils ont également la possibilité de poster leur cliché en commentaire dans le post ad hoc qui est disponible ce 2 avril sur la page de l’asbl Inforautisme !

Rudi Vervoort rend hommage aux asbl

De son côté, le Ministre-Président bruxellois Rudi Vervoort a adressé un message de soutien et de solidarité à l’intention des citoyens atteints du spectre autistique mais aussi des personnes, parents ou professionnels, qui travaillent chaque jour à leur inclusion.

« La crise sanitaire sans précédent que nous affrontons aujourd’hui exige une mobilisation pour l’ensemble de la Politique de l’Aide aux Personnes handicapées », a pointé le Ministre-Président bruxellois. Dans ce contexte, il a tenu à adresser sa plus vive reconnaissance aux asbl qui sont soumises aujourd’hui à des conditions de travail plus que difficiles, elles qui œuvrent pourtant quotidiennement à l’inclusion des personnes en situation de handicap. Ceci sans compter les familles qui sont tout à coup confrontées à la prise en charge 24h/24 d’un parent dont les besoins les laissent démunies.

Dans ce cadre, plusieurs actions ont été entreprises. Pointons, par exemple, la décision du Gouvernement Francophone Bruxellois de maintenir toutes les subventions et les salaires durant cette période. Cela représente près de 5,5 millions € pour la Politique d’Aide aux Personnes handicapées. Le transport scolaire dans l’enseignement spécialisé est, quant à lui, assuré pour les enfants qui se rendent à l’école, en ce compris pendant les garderies des vacances de Pâques. D’autres mesures, notamment logistiques et financières, sont envisagées pour continuer d’accompagner et de soutenir l’ensemble des personnes concernées.

Enfin, le Ministre-Président bruxellois et son gouvernement se sont engagés à poursuivre le travail permettant de renforcer les mesures d’accompagnement et d’accueil suffisant pour les personnes atteintes du spectre autistique.

[Sur le même sujet] :
- Création d’une Maison bruxelloise de l’autisme : où en est le projet ?
- Autisme : mieux former les professionnels ? Un besoin criant !
- Un webdocumentaire sur le repérage précoce des signes de l’autisme
- Melissa, éducatrice, raconte son travail en temps de coronavirus



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus