Les fédérations du secteur hospitalier déplorent l’attitude des syndicats

Les fédérations du secteur hospitalier déplorent l'attitude des syndicats

Via un communiqué, les fédérations du secteur hospitalier ont exprimé leur déception face au blocage des discussions sur l’accord social, dans la nuit du 13 au 14 janvier. Elles se disent préoccupées par les exigences de plus en plus importantes et le manque d’ouverture au compromis de certaines organisations syndicales. Découvrez leur position de ce dossier qui secoue le secteur depuis de nombreuses semaines :


- [A lire] : Les blouses blanches menacent à nouveau de faire grève !

Tant sur le banc patronal que parmi la majorité des syndicats présents, les énergies ont été mobilisées depuis de nombreuses semaines pour aboutir à un résultat positif d’autant que les propositions sur la table sont équilibrées. Cependant, les fédérations sectorielles sont préoccupées par les exigences de plus en plus importantes et le manque d’ouverture au compromis de certaines organisations syndicales. Malgré cette déconvenue, les fédérations sectorielles réaffirment leur volonté d’avancer et d’aboutir à des accords optimums pour tous pour ensuite s’attaquer à l’enjeu actuel majeur : le manque de personnel infirmier.

La transposition de l’accord social d’octobre 2017 en Conventions collectives de travail (CCT) était au cœur des discussions entamées ce lundi 13 janvier. Or, certaines organisations syndicales continuent à formuler des exigences en marge de l’accord social. Par ailleurs, elles entretiennent la confusion entre, d’une part, la conclusion des CCT nécessaires à l’application de l’accord et, d’autre part, le manque de personnel infirmier, maintes fois dénoncé également par les fédérations du secteur auprès des autorités. Les fédérations sectorielles sont demandeuses de finaliser sans délai les CCT qui déclinent l’accord social pour s’attaquer au plus vite, avec les partenaires impliqués et les autorités, aux mesures à prendre pour lutter contre le manque de personnel infirmier, qui reste l’enjeu actuel majeur.

La qualité des soins pour le patient est essentielle pour les fédérations du secteur des hôpitaux et leurs affiliés. Or, le personnel soignant est un acteur crucial dans la qualité de ces soins.

Soutien de l’accord social fédéral

L’accord social fédéral signé en octobre 2017 prévoit des mesures équilibrées qui répondent aux attentes tant des syndicats que des employeurs dans la gestion pratique des équipes au quotidien. Les fédérations du secteur maintiennent leur engagement de traduire l’ensemble du contenu de l’accord social en CCT respectant au mieux les attentes des deux bancs.

Poursuites des négociations

Pour les fédérations du secteur des hôpitaux, les discussions ne se sont pas interrompues. Leur volonté est d’aboutir le plus rapidement possible pour finaliser l’accord social. Elles placent beaucoup d’espoir dans la réunion de la Commission paritaire qui doit se tenir le 27 janvier prochain. D’ici là, les fédérations du secteur restent disponibles pour poursuivre les négociations afin d’aboutir à un accord dans lequel chaque partie confirme les engagements pris à la signature de l’accord social.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus