"Les prestataires de soins indépendants abandonnés par les Régions"

L’Union Nationale des Professions Libérales et Intellectuelles de Belgique représente 18 fédérations professionnelles regroupant plus 40.000 professionnels. L’UNPLIB regrette l’inaction des autorités régionales dans le soutien aux prestataires de soins indépendants. Voici son communiqué de presse.

[DOSSIER]
- Coronavirus : le gouvernement fédéral vient en aide aux indépendants
- Indépendants et indemnités de maladie : les règles assouplies
- Coronavirus : le revenu de remplacement étendu
- Pétition : les paramédicaux indépendants réclament de l’aide
- Indépendants : tout savoir sur l’extension du revenu de remplacement
- Coronavirus : les indépendants font face au danger de la faillite
- Les professionnels de soins indépendants bénéficieront d’un revenu de remplacement

De nombreux professionnels de santé indépendants sont « au front » dans la lutte contre le coronavirus et ses retombées. D’autres assurent uniquement les soins les plus urgents. Certains ont arrêté toutes leurs activités, vu le risque de contamination soignant-soigné et inversement.

Quelle que soit leur situation, ils sont durement impactés par cette pandémie qui met leurs nerfs à dure épreuve. Tous les prestataires de soins et plus largement les titulaires de professions libérales subissent des pertes financières très importantes. Leurs revenus professionnels sont écrasés, voire anéantis. A ce jour, ils peuvent seulement bénéficier du « droit passerelle ».

Il est incompréhensible que les Autorités régionales les abandonnent, alors qu’il est prévu une prime unique pour d’autres indépendants et entreprises. Cet « oubli » de la part des Régions, wallonne et Bruxelles-Capitale, est tout à fait inacceptable. On doit garder TOUS les professionnels de santé mobilisables dans la lutte contre la pandémie. Les prestataires de soins mettent leur santé et leur vie en danger.

Cet « oubli » entraîne une crise de confiance grave ! Oui, les professions de santé sont des acteurs économiques à part entière. Oui, les professions libérales représentent un secteur essentiel pour l’économie, tant régionale que nationale. Oui, c’est une FAUTE grave de la part des Autorités régionales d’oublier que ces professionnels en difficulté ont un rôle sociétal essentiel pour notre pays.

Une communication de l’UNPLIB



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus