Réforme ONE : un projet pilote pour aider les accueillantes d'enfants

27/02/20
Réforme ONE: un projet pilote pour aider les accueillantes d'enfants

Dans le cadre de la réforme des milieux d’accueil de la petite enfance, l’Association Paritaire pour l’Emploi et la Formation lance un projet pilote à destination des accueillantes d’enfants. L’APEF leur propose un accompagnement pour la reconnaissance de l’expérience professionnelle afin de faciliter la mobilité professionnelle. Un titre reconnu permettra d’évoluer plus facilement en cours de carrière vers d’autres secteurs, voire vers d’autres fonctions.

- [A lire] : Tout savoir sur la réforme de l’accueil de la petite enfance

L’Association Paritaire pour l’Emploi et la Formation, qui regroupe les organisations d’employeurs et de travailleurs qui gèrent les "Fonds de sécurité d’existence" du secteur non marchand francophone et germanophone, va lancer prochainement un projet pilote destiné aux accueillantes d’enfants. L’objectif central est d’aider ces professionnelles à valoriser des acquis d’expérience. Un tremplin pour faciliter la mobilité professionnelle !

Ce projet a vu le jour suite à la réforme des milieux d’accueil de la petite enfance, orchestrée par l’ONE. Dans le cadre de cette large refonte du secteur, le statut des accueillantes à domicile connaît une évolution majeure : les accueillantes conventionnées bénéficieront désormais du statut de salarié. « Cette réforme offre une opportunité de renforcer la mobilité professionnelle des travailleuses », note L’APEF. Et de rajouter : « Via la valorisation des acquis et éventuellement une formation complémentaire pour acquérir le titre d’auxiliaire de l’enfance et le complément CESS, les travailleuses pourront avoir accès à tous types de milieux d’accueil (0-12 ans). »

A qui s’adresse ce projet pilote porté par l’asbl ? Les accueillantes salariées ou conventionnées, dont les co-accueillantes qui ne jouissent pas d’un des titres requis pour exercer la fonction d’accueil. En effet, la réforme MILAC exige que le personnel d’accueil d’enfants soit en possession d’un CESS et d’une des qualifications suivantes : certification de qualification - puériculture, auxiliaire de l’enfance, éducateur, agent d’éducation…

- [A lire] : Réforme des milieux d’accueil : la réponse de l’ONE aux professionnels

Favoriser la mobilité professionnelle

Mais, en quoi consiste exactement ce projet pilote ? Concrètement, le Fonds Social MAE, en collaboration avec l’Enseignement de Promotion Sociale et l’ONE, offre aux accueillantes d’enfants un accompagnement pour la reconnaissance de l’expérience professionnelle. Organisé sur dix périodes de 50 minutes, il a pour mission d’aider les participantes à réaliser les démarches pour suivre un parcours de formation adapté et raccourci. L’objectif final pour les professionnelles est d’obtenir la qualification « Auxiliaire de l’enfance » et le CESS.

« Cette démarche a pour but de favoriser la mobilité professionnelle : un titre reconnu permettra d’évoluer plus facilement en cours de carrière vers une fonction d’accueillante dans d’autres secteurs, voire vers d’autres fonctions, le cas échéant moyennant le suivi de formations complémentaires », annonce l’APEF.

Grâce à ce projet pilote, les professionnelles concernées recevront une aide pour constituer le dossier de demande mais également pour passer les épreuves de valorisation. Elles seront aussi encadrées dans la réalisation d’un plan de formation personnalisé. Notons encore que si la situation le justifie, certaines accueillantes d’enfants jouiront d’un suivi de modules de formations complémentaires en vue d’atteindre le titre requis.

Et cerise sur le gâteau : l’accompagnement concernant la valorisation des acquis est gratuit pour les travailleuses relevant de la Commission paritaire 332 (ou du secteur public, dans la limite des budgets disponibles. Les demandes seront prises en compte selon leur ordre d’arrivée).

- [A lire] : Petite enfance : une nouvelle fédération va défendre le secteur !

Des séances d’info aux quatre coins de la Belgique

Ce projet pilote vous intéresse ? L’APEF organise des séances d’information, en compagnie de représentants du Fonds Social MAE, des écoles de promotion sociale partenaires, des services d’accueil d’enfants concernés et de l’ONE. L’inscription est obligatoire pour participer. Date limite d’inscription : 9 mars 2020.

- NAMUR
Mercredi 11 mars - 18h30 à 20h30
Coworking Namur, Rue Marie-Henriette 6

- MONS
Samedi 14 mars - 10h à 12h
Vie Féminine, Rue Marguerite Bervoets 10

- VERVIERS
Mercredi 18 mars - 19h à 21h
Don Bosco, Rue des Alliés 57

- LIEGE
Samedi 21 mars - 10h à 12h
Ecole Pluri-elles, Rue Souvret 71

- TOURNAI
Mercredi 25 mars - de 18h30 à 20h30
IPEPS de Wallonie picarde, Rue Paul Pastur 2

Pour toute question, vous pouvez contacter le Fonds MAE.

Par téléphone : François Willemot 02/229.20.34 - 0471/357215

Par mail : Maureen Leyen MAE@apefasbl.org



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus