Sexe et handicap : la place des travailleurs du secteur

Sexe et handicap: la place des travailleurs du secteur

La vie relationnelle, affective et sexuelle est indissociable de la vie de chaque être humain, qu’il soit porteur d’un handicap ou pas. En Belgique, de plus en plus de professionnels du secteur s’intéressent à l’Evras. «  Indispensable  », pour Alain Joret, psychologue et formateur.


- [A lire] : Amour et handicap sont démystifiés

Une animation d’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle (Evras) à destination d’un public porteur d’un handicap comporte des spécificités. Raison pour laquelle la fédération laïque de centre des plannings familiaux (FLCPF) organise plusieurs fois par an des formations sur ce thème bien particulier. «  On n’aborde pas la sexualité de la même manière. Dans le cas d’une animation avec des personnes handicapées, l’accent va davantage être mis sur la vie relationnelle et émotionnelle  : on va parler de consentement, de proximité, d’accès…  », nous explique Alain Joret, formateur Evras.

Les outils utilisés seront aussi plus concrets. «  On utilise, par exemple, le «  cercle des relations  ». C’est un arc-en-ciel où se situe les différentes personnes que l’on peut rencontrer, des plus proches au plus éloignées. Ça permet d’aborder, par exemple, l’attitude avec laquelle on doit approcher ces personnes, selon la nature de nos relations. Ce qu’il se dit et ce qu’il ne se dit pas  ». Un autre dispositif  : la poupée sexuelle. Une poupée de chiffon comportant toutes les attributs féminins ou masculins. Elle est utilisée pour expliquer les différences des uns et des autres, mais aussi illustrer des savoirs plus basiques comme la fameuse question  : «  comment fait-on un bébé  ?  »

- [A lire] : Bientôt une législation pour les assistants sexuels ?

Une complémentarité entre travailleur et animateur

Depuis une dizaine d’années, de plus en plus de professionnels ont compris l’importance de se former à de telles pratiques. Ils sont éducateurs, enseignants dans une école spécialisée ou encore travailleurs dans le secteur de la santé mentale. Mais, même si l’Evras pour les personnes handicapées se généralisent, toutes les institutions d’accueil ne disposent pas encore d’un travailleur formé.

Pourtant, idéalement, ces animations sont données en binôme, avec un animateur du planning familial et un employé de l’établissement (centre de jour, d’hébergement, un service d’accompagnement…). Le premier est plus compétent en termes de savoir affectif et sexuel. Alors que le second, proche des personnes dont il s’occupe, est apte à savoir quel langage et comportement adopter.

- [A lire] : Des animations Evras dans les écoles spécialisées

Plusieurs formations proposées

Les 6 et 7 mai prochain, la FLCPF propose un formation ’’animation evras pour les personnes porteuses d’handicap - enfants, jeunes et adultes’’ à destination de tous les professionnels voulant mettre en place ce genre d’animation. Les différentes thématiques de la vie relationnelle, affective et sexuelle et les spécificités propres aux différentes déficiences y seront abordées. Mais aussi des savoirs plus pratico-pratiques : quelles étapes pour monter un groupe, quelles sont les techniques et ressources à connaître, comment créer un cadre sécurisant, etc.

La Fédération des plannings familiaux n’est pas la seule à parler de sexe et de handicap. L’asbl Aditi organise aussi régulièrement des journées d’instruction. La prochaine en date portera sur les sex-toys. «  Il n’existe pas encore de sex-toys réellement destinés aux personnes handicapées. Cependant, beaucoup de ces accessoires sont maintenant connectés et donc peuvent leur être proposés  », explique Alain Joret. Reste à savoir comment mettre en place leur utilisation dans les différentes institutions. Pour le savoir, rendez-vous le 24 mai prochain.

Pour plus d’informations concernant les formations EVRAS à destination des personnes handicapées, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de la FLCPF.

Le Guide Social est également sur Facebook et Twitter. Pour être tenu au courant en temps réel des dernières offres d’emploi et actualités du secteur, c’est simple, il vous suffit de cliquer sur « J’aime » et sur « Suivre » !



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus