Téléconsultation : le top et le flop des applications

Téléconsultation: le top et le flop des applications

Psychologues, dentistes, logopèdes, kinésithérapeutes, sages-femmes, diététiciens ou encore ergothérapeutes : de nombreux professionnels de la santé ont aujourd’hui la possibilité d’effectuer de la téléconsultation. Mais, quel outil choisir entre Clickdoc, Helena, Signal, WhatsApp ou encore Skype ? Les experts des services e-santé du site "eHealth" ont évalué neuf applications. Voici leur classement du meilleur au pire.

[DOSSIER]
- Chronique d’un psy : "La vidéo-consultation en thérapie"
- Psychologues : consultation par vidéo et davantage de flexibilité

Clickdoc : fortement recommandée

Plate-formes disponibles :
Basé sur le navigateur - préférence pour Chrome mais aussi support pour Opera ou Mozilla Firefox Quantum. Disponible pour tous les appareils qui prennent en charge une version récente de l’un de ces navigateurs.

Fonctionnalités :
- Salle d’attente avec notification au prestataire de soins
- Agenda disponible sur la plate-forme
- Liste de patients à créer sur la plateforme par le prestataire de soins
- Le prestataire de soins décide à quel moment la consultation a lieu et qui y participe
- Vidéo-consultation avec le patient, peut être élargi à 5 participants
- Chiffrement de bout en bout de la vidéo-consultation
- Transmission de fichiers au patient
- Le patient est invité par SMS ou courriel et reçoit un code à cet effet
- Disponible pour la communication prestataire de soins-patient ou prestataire de soins-prestataire de soins

Pénétration du marché :
Largement répandue étant donné que le patient a uniquement besoin d’un navigateur et ne doit pas avoir installé d’application

Mesures de sécurité supplémentaires :
- Identification du prestataire de soins (images mobiles)
- Identification du patient (images mobiles ou questions personnelles)
- Attirer l’attention du patient sur le caractère confidentiel de son code d’accès
- Organiser l’échange de documents par d’autres canaux, étant donné que ceux-ci sont enregistrés (certes sous forme chiffrée) sur les serveurs du prestataire de services et ne sont pas chiffrés de bout en bout
- Limiter l’information relative aux patients dans la liste de contact de sorte qu’ils ne puissent pas être mis en rapport avec une personne physique.

FaceTalk : fortement recommandée

Plate-formes disponibles :
Android, Iphone / Ipad, Windows (basé sur un navigateur)

Fonctionnalités :
- Communication audio et vidéo interactive sur support mobile et sur PC
- Liste de contacts à constituer soi-même au sein de l’application
- Téléphoner directement ou planifier à l’aide de l’agenda et envoi automatique d’une invitation
- Salle d’attente pour les patients avec mention du retard éventuel
- Gestion des utilisateurs par le gestionnaire des applications au sein de l’institution
- Chiffrement de bout en bout de l’échange de données

Pénétration du marché :
Largement répandue moyennant installation de l’application sur des dispositifs mobiles

Mesures de sécurité supplémentaires :
- Identification du prestataire de soins (images mobiles)
- Identification du patient (images mobiles ou questions personnelles)
- Attirer l’attention du patient sur le caractère confidentiel de son code d’accès
- Limiter l’information relative aux patients dans la liste de contact de sorte qu’ils ne puissent pas être mis en rapport avec une personne physique.

Helena : fortement recommandée

Plate-formes disponibles :
Application basée sur un navigateur. Disponible pour les plate-formes équipées d’un navigateur récent

Fonctionnalités :
- La solution peut être utilisée de manière intégrée à partir du dossier de patient ou en mode « stand alone » via un accès direct du prestataire de soins à Helena
- Conversations à deux
- Identification d’un patient à l’aide d’un code
- Authentification forte du prestataire de soins
- Échange de documents via plateformes sécurisées Helena. Documents sont automatiquement enregistrés dans le dossier du patient
- Chiffrement de bout en bout de la vidéo-consultation
- Le patient est invité par SMS ou courriel et reçoit un code à cet effet
- Le prestataire de soins décide à quel moment la consultation a lieu et qui y participe

Pénétration du marché :
Largement répandue étant donné que le patient a uniquement besoin d’un navigateur et ne doit pas avoir installé d’application Intégré dans les dossiers de patient de HealthOne (médecins généralistes), CareConnect (médecins généralistes, postes de garde et kinésithérapeutes) et le système d’agenda en ligne Progenda. Disponible pour les hôpitaux et les organisations qui utilisent le logiciel Unified Messaging de HealthConnect. Accessible à d’autres fournisseurs de logiciels proposant des applications pour prestataires de soins via une simple intégration de l’API Helena.

Mesures de sécurité supplémentaires :
- Identification du patient (images mobiles ou questions personnelles)
- Attirer l’attention du patient sur le caractère confidentiel de son code d’accès

Signal : recommandé

Plate-formes disponibles :
Android, Iphone / Ipad, Windows

Fonctionnalités :
- Communication audio et vidéo sécurisée interactive sur support mobile
- Chat sécurisé avec possibilité d’échange de documents chiffrés de bout en bout avec l’ordinateur
- Possibilité d’utilisation simultanée des deux fonctionnalités précitées
- Possibilité de limiter la durée de disponibilité des informations (voir lien)
- Possibilité de vérifier les contacts et de les valider dans l’application
- Utilisation de la liste des adresses de l’appareil

Pénétration du marché :
Limitée

Mesures de sécurité supplémentaires :
- Identification du prestataire de soins (images mobiles)
- Identification du patient (images mobiles ou questions personnelles)
- Vérification des contacts (voir Signal - vérifier les contacts)
- Suppression des messages (voir Signal - supprimer des messages)
- Limiter l’information relative aux patients dans la liste de contact de sorte qu’ils ne puissent pas être mis en rapport avec une personne physique

Remarques complémentaires :
- Par l’utilisation de cet outil, le prestataire de soins ou médecin communiquera son numéro de GSM au patient. Vérifier les contacts - une fois que le contact est vérifié, il existe une certaine certitude quant à l’identité
- Supprimer des messages - permet de supprimer des messages après leur traitement

Doctena : acceptable mais avec des commentaires

Plate-formes disponibles :
Android, Iphone / Ipad, Windows (basé sur un navigateur)

Fonctionnalités :
- Communication vidéo interactive sécurisée avec chiffrement de bout en bout
- Le patient fixe lui-même ses rendez-vous chez le prestataire de soins
- Le prestataire de soins a la possibilité de téléphoner directement à partir de l’agenda présent dans le système
- Le lien pour la téléconsultation est envoyé par mail au patient
- Identification de base du prestataire de soins lors de l’enregistrement

Pénétration du marché :
Plutôt répandue via l’utilisation d’applis sur des dispositifs mobiles et l’utilisation d’un navigateur sur PC

Mesures de sécurité supplémentaires :
- Identification du prestataire de soins (images mobiles)
- Identification du patient (images mobiles ou questions personnelles)
- Eviter l’échange d’informations médicales lors de l’enregistrement d’un rendez-vous (restriction pour les patients)
- Il est conseillé au patient d’éviter autant que possible l’utilisation de données qui peuvent être mises en rapport avec lui.

Remarques complémentaires :
La remarque précitée est uniquement d’application à la partie ‘téléconsultation’ ou ‘vidéo-consultation’ et ne comporte pas d’opinion sur l’application dans son ensemble. La téléconsultation sur cette plateforme fait partie d’un ensemble plus large principalement axé sur la « gestion des rendez-vous » initiés par les patients. Les données conservées sur cette plateforme ne sont pas limitées aux données introduites par le patient. Le prestataire de soins qui conclut un contrat avec le prestataire de services doit prévoir les garanties nécessaires en vue d’un traitement sécurisé de ces données par le prestataire de services.

WhatsApp : acceptable

Plate-formes disponibles :
Android, Iphone / Ipad, Windows (Web & application)

Fonctionnalités :
- Communication audio et vidéo sécurisée interactive sur support mobile
- Chat sécurisé avec possibilité d’échange de documents chiffrés de bout en bout
- Whatsapp Web offre la fonction de chat et d’échange de documents avec l’ordinateur
- Utilisation de la liste des adresses de l’appareil

Pénétration du marché :
Largement répandue

Mesures de sécurité supplémentaires :
- Identification du prestataire de soins (images mobiles)
- Identification du patient (images mobiles ou questions personnelles)
- Suppression des messages
- Désactivation du back-up
- Limiter l’information relative aux patients dans le carnet d’adresses de sorte qu’ils ne puissent pas être mis en rapport avec une personne physique

Remarques complémentaires :
Par l’utilisation de cet outil, le prestataire de soins ou médecin communiquera son numéro de GSM au patient.

Skype : non recommandé

Plate-formes disponibles :
Android, Iphone / Ipad, Windows (application)

Fonctionnalités :
- Communication audio et vidéo interactive sur support mobile et sur PC
- L’option de chat avec possibilité d’échanger des documents
- Liste de contacts à constituer soi-même uniquement pour Skype
- Les messages et le contenu peuvent potentiellement être consultés par Microsoft (c’est pour cette raison que l’utilisation de cet outil est déconseillée)
- Les messages ne sont pas nécessairement enregistrés dans l’outil mais peuvent par exemple se trouver dans Outlook

Pénétration du marché :
Plutôt limitée

Mesures de sécurité supplémentaires :
Étant donné que Microsoft indique que les messages passent par ses services et peuvent y être déchiffrés, l’utilisation de cet outil est déconseillée.

Jitsi : pas recommandé

Plate-formes disponibles :
Android, Iphone / Ipad, Windows (navigateur Chrome)

Fonctionnalités :
- Communication audio et vidéo interactive sur support mobile et sur PC
- Audioconférence accessible par simple référence à la salle de réunion virtuelle
- Salle de réunion virtuelle uniquement disponible pendant la durée de l’audioconférence
- Tous les participants ont la qualité de modérateur
- Possibilité de chat

Pénétration du marché :
Plutôt répandue

Mesures de sécurité supplémentaires :
Jitsi est un outil facile d’utilisation. Toutefois, ceci est au détriment de la sécurité. Il n’est pas possible d’opter pour un chiffrement de bout en bout. En raison de l’absence d’options de sécurité, l’utilisation de cet outil pour la téléconsultation est déconseillée.

Zoom : vraiment pas recommandé

L’utilisation de cet outil est déconseillée pour ce champ d’application. Le 1er avril, Zoom a activé un plan de 90 jours afin notamment d’améliorer la sécurité et le respect de la vie privée de l’outil. Une nouvelle évaluation aura lieu dès que plus de détails seront disponibles concernant la sécurité appliquée par cette plateforme

La sécurité de Zoom dépend des paramètres de l’utilisateur et de l’infrastructure sous-jacente. Il apparaît des communiqués de presse et communications de Zoom que cette application ne prévoit pas de chiffrement de bout en bout. C’est notamment la raison pour laquelle l’utilisation de cette plateforme est déconseillée dans le cadre de conversations où des données sensibles sont échangées.

Source : www.ehealth.fgov.be/fr



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus