Travailleurs sociaux : découvrez nos astuces pour rédiger un bon CV

Travailleurs sociaux: découvrez nos astuces pour rédiger un bon CV

Le CV est la première chose que votre futur employeur perçoit de vous. Il est donc indispensable de soigner sa rédaction et de mettre en avant votre singularité pour attirer l’œil du recruteur. Pour décrocher un emploi dans le secteur social, il ne suffit pas de mettre en avant votre vocation. En parcourant votre CV, les recruteurs doivent ressentir votre dynamisme, votre motivation et vos compétences professionnelles. Voici les conseils du Guide Social pour rédiger un CV professionnel qui attirera l’attention de employeurs du secteur social.

Les CV ne sont en moyenne regardés que quelques secondes. Quelques secondes pour faire la différence. Pour cela il faut prendre en compte certains éléments et ne pas commettre certaines fautes, que vous postuliez dans le secteur public, l’associatif ou dans le privé. Comment y parvenir  ? Voici nos conseils pratiques pour rédiger un CV qui attire l’attention !

Allez droit au but

Il faut que votre CV montre directement au recruteur votre potentiel et vos capacités. Optimisez au mieux les compétences relatives au poste et oubliez les points qui n’en valent pas la peine. La section « compétences » doit montrer que vous seriez parfait pour le poste. Mentionnez ici les différentes manipulations et tâches maîtrisées.

Faites preuve d’originalité

Epurez votre curriculum vitae pour qu’il soit, à la fois, le plus clair possible et le plus attirant. Un CV créatif qui se démarque des autres est toujours un moment de répit apprécié par le recruteur, souvent inondé par les candidatures.

Prenez en compte le poste souhaité

Le CV doit être adapté à la demande que vous faites. Il faut personnaliser son CV à chaque offre d’emploi avec des mots clé. Pour cela, il faut cibler les compétences recherchées pour le poste. Mentionnez aussi les qualités personnelles qui peuvent servir dans le travail. Il est important dans le secteur social de faire preuve de qualités humaines naturelles.

Racontez votre parcours sans en faire trop

Le CV doit aussi permettre de comprendre très brièvement votre histoire relative au travail, mais sans y intégrer des éléments trop personnels ou inutiles. Il ne faut pas ennuyer le recruteur et le surcharger avec des détails. Mais il est encouragé de raconter, tout en structurant votre CV par des points, votre évolution dans le monde du travail (des études au premier emploi). Cela permet de comprendre le chemin parcouru et votre motivation.

Bannissez certaines informations

En premier lieu, il est complètement inutile de mentionner des expériences professionnelles ne se référant pas au poste ou plus largement au milieu de l’emploi proposé. Par exemple : les différents petits boulots d’été ou les jobs « étudiant » sont majoritairement à proscrire. De même, rien ne sert d’évoquer votre expérience dans la restauration si vous convoitez un poste d’assistant social. Il ne faut également pas mentionner vos préférences personnelles à savoir : situation familiale, convictions religieuses, préférence sexuelle… Sur le CV, ne mentionnez pas les périodes d’inactivités également, gardez cela pour l’entretien.

Vous cherchez un emploi dans le secteur social ?

Découvrez nos offres d’emploi en cliquant ici.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus