Chômage : allocations et stage

Pour bénéficier du droit à des allocations de chômage, le travailleur doit préalablement effectuer un stage, c’est-à-dire justifier au cours d’une période déterminée, variant selon l’âge, l’accomplissement d’un certain nombre de jours de travail ou assimilés.

Le stage commence à partir de la date de la demande, et dure :

Prestations de travail nécessaire
moins de 36 ans312 jours au cours des 18 mois précédents
de 36 ans à moins de 50 ans468 jours au cours des 27 mois précédents
50 ans et plus624 jours au cours des 36 mois précédents

Taux des allocations de chômage

Le taux des allocations de chômage varie suivant la situation familiale du chômeur et suivant la durée du chômage. Le montant des allocations de chômage correspond au taux de la rémunération brute, plafonnée.

Taux des allocations
Cohabitant ayant charge de famille
Isolé
Cohabitant
1e période (12 mois)
60%
60%
60%
2e période (3 mois + 3mois par année prestée)
60%
53%
40%
3e période (après la 2e période)
60%
53%
allocation forfaitaire (sauf exceptions)

Le taux est applicable sur la réunération mensuelle brute perçue chez le dernier employeur, plafonnée à 1.906,46 €.

L’allocation forfaitaire pour les cohabitants est de 438,36 €/mois.

Un complément d’ancienneté peut être ajouté pour les travailleurs de plus de 50 ans, depuis 1 an au chômage et prouvant une carrière de 20 ans de travail salarié.

Savoir plus :

Voir le site de l’Office national de l’Emploi (ONEm)



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus