Master : accompagner au mieux les travailleurs de la santé et du social

Master: accompagner au mieux les travailleurs de la santé et du social

L’université de Namur ouvre un master de spécialisation unique en Belgique. Le master « spécialisation en accompagnement des professionnels de l’éducation, du management, de la santé et de l’action sociale », est ouvert à tous détenteurs d’un master qui justifie d’une expérience professionnelle dans le domaine ciblé.

Car nos sociétés sont vivantes, bougent et se muent, les travailleurs doivent développer de nouvelles compétences tout en adaptant leur démarche ainsi que leur vision. L’accompagnement peut soutenir et aider à aller dans ce sens en évitant ainsi l’épuisement et la souffrance au travail causes récurrentes du burnout. Dans cette optique, l’université de Namur met en place ce master spécialisant pour répondre à ces nouvelles problématiques.

Apprendre à faire face à des situations complexes

Le master « en accompagnement des professionnels de l’éducation, du management, de la santé et de l’action sociale » est fort de ses ressources belges et internationales. Il a comme ambition de proposer un enseignement complémentaire de qualité s’adressant aux professionnels du secteur.

Le master repose sur des objectifs concrets et ciblés comme, par exemple, la conception et la mise en œuvre des dispositifs d’accompagnement innovants répondant à la demande internet et l’apprentissage de comment appréhender un changement et trouver les réponses adéquates. Les participants apprendront également à analyser les pratiques professionnelles et développer un nouveau savoir et à intégrer les dimensions à la fois éthique et déontologique. « Ce que les gens cherchent, ce sont des outils théorique et pratique mais aussi une réflexion qui leur permettra d’évoluer dans leur accompagnement, car la plupart ne sont pas formés et non donc pas les outils nécessaires pour faire face à des situations parfois complexes », pointe Michel Bosquet, du service info études.

Pour entreprendre et concrétiser ses objectifs, le master peut compter sur de nombreux atouts. Il se base sur un format de cours laissant une grande place à l’échange entre étudiants et professeurs pour comprendre ainsi les besoins de chacun par rapport à leurs expériences. Outre la pédagogie qui se trouve adapté aux attentes ainsi qu’à la spécificité des étudiants de ce master, les horaires sont elles aussi adaptés pour les étudiants en activité professionnelles. Des experts enseignants internationaux et belges font de cette formation un master d’excellence.

- [A lire] :Santé mentale : la spécialisation en psychopathologie, un vrai plus !

Le but ? Aider les responsables d’équipes

Dans la mesure où ce master de spécialisation s’adresse à des professionnels en activité, il est possible d’envisager un allègement pour répartir le programme sur deux années académiques.

Le master s’adresse aux acteurs des domaines :

- De la santé (infirmier en chef, infirmier-chef de service, directeur d’institution de soins, enseignant dans le domaine de la santé, responsable pédagogique, responsable de formation continue, personnel paramédical, infirmières référentes, chefs d’équipes…)

- Du social et non marchand (directeurs et coordinateurs d’associations, responsables d’équipes de travailleurs sociaux…)

- Aux entreprises du secteur marchand, de l’entrepreneuriat social ou des administrations publiques (responsables d’équipe, responsables de formations, responsables RH…) ;

- De l’éducation et de la formation (conseillers pédagogiques, inspecteurs, directeurs d’établissements éducatifs, coordinateurs, chefs d’équipe, conseillers en orientation, formateurs d’adultes…).

« C’est un programme pour aider les responsables d’équipes le plus souvent, donc ce master, qui est une formation spécialisante, s’adresse à des personnes ayant déjà un vécu professionnel », précise Michel Bosquet.

Des cours, un séminaire et un mémoire

Le programme s’articule sur une formation de 60 crédits et d’une démarche d’accompagnement autour de 4 thèmes :
- L’accompagnement dans ses diverses composantes : Qu’est-ce que l’accompagnement ? Comment se décline-t-il ? Et comment réagir dans un contexte précis en mobilisant les outils acquis.
- Analyser les organisations et l’accompagnement du changement : Comment accompagner le changement émergent ou planifié.
- L’analyse des pratiques : les démarches pour analyser les situations de travail et ainsi soutenir le développement professionnel.
- L’analyse des dimensions relationnelles dans l’accompagnement : La relation à l’autre et à soi. La place des émotions dans l’accompagnement et comment impulser une dynamique de groupe au service de l’intelligence collective.

En plus de ces quatre thématiques guidant l’enseignement, un séminaire d’intégration rythme la prise de connaissance acquise tout au long de l’année, il est ponctué par un séminaire international réunissant étudiant, enseignants et invités internationaux. Vient s’ajouter à cela la production d’un mémoire qui donne l’occasion de traiter une interrogation en lien avec l’accompagnement. Un cours de méthodologie à la recherche vient parfaire le contenu du master.

Le master correspond à une potentielle charge de travail assez conséquent car l’individu doit jongler entre sa vie privée, sa vie professionnelle et sa vie étudiante. Cependant le potentiel acquis par ce master est des plus bénéficiant à la sortie.

B.T.

Vous avez envie de participer à cette formation ?

Retrouvez toutes les informations dans notre rubrique Formations en cliquant ici



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus