405 nouveaux infirmiers diplômés : une heureuse tendance

01/02/22
405 nouveaux infirmiers diplômés : une heureuse tendance

Une fois n’est pas coutume, commençons la semaine avec une bonne nouvelle du côté des soins infirmiers. La tendance inquiétante de pénurie professionnelle que connaît le secteur depuis de nombreuse années tend à ralentir avec l’arrivée de plus de 400 nouveaux.elles soignant.e.s sur le marché. Tendance qui devrait perdurer l’année prochaine.

Cette semaine sonne le début de carrière pour un grand nombre de nouveaux.elles infirmier.ère.s. D’après le Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique (SeGEC), ils.elles seraient au nombre de 405 du réseau libre à avoir obtenir leur diplôme. La quasi-totalité bénéficierait d’une proposition de contrat de travail. Une bonne nouvelle quand on connaît la situation de crise et de pénurie des infirmier.ère.s dans les hôpitaux belges.

Plus de diplômé.e.s mais plus d’exigences

Depuis plusieurs années, on observe une diminution du nombre de diplômes remis chaque années dû entre autres à des conditions de travail de plus en plus difficiles rendant le milieu professionnel peu attractif et un allongement de la formation de 3 à 3 ans et demi depuis la rentrée 2016 – 2017.

La tendance inverse de cette année est donc une bonne nouvelle et pourrait durer, puisque les écoles catholiques ont observé une hausse de 16% des inscriptions en septembre 2021.

Julien Lhoest (adjoint à la direction des soins infirmiers clinique du Montlegie) évoque cependant, lors d’une interview pour la RTBF, la notion de “faire son marché” pour les nouveaux.elles arrivé.e.s qui vont comparer les établissements hospitaliers sur bases des différentes rémunérations, des avantages et offres de soins, ce qui selon lui “met une pression supplémentaire dans les engagements.”

 A lire : Infirmier en soins généraux : métier en pénurie, nombreux débouchés
 A lire : Devenir infirmière indépendante en Belgique : les étapes-clés
 A lire : Infirmiers spécialisés : 500 millions supplémentaires pour le modèle IFIC

Six établissements catholique

Les six écoles du réseau catholique organisant ces formations sont :

IESCA (Institut d’enseignement secondaire complémentaire catholique)
Implantations : Hornu, Montignies-sur-Sambre, Haine-Saint-Paul

ITEHO Jeanne d’Arc (Institut des techniques hospitalières Jeanne d’Arc)
Implantations : Mouscron, Tournai

ECNAS Sainte-Elisabeth
Implantation : Namur

S2J Sainte-Julienne (Centre d’enseignement libre, Institut Sainte-Julienne)
Implantation : Liège

Ecole d’infirmier(e)s Ave Maria
Cette école délivre le brevet d’infirmier, orientation en santé mentale et psychiatrie
Implantations : Saint-Servais, Mons

Centre scolaire Dominique Pire
Implantations : Bruxelles (« Val Duchesse »), Bruxelles (« De Lenglentier »)



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus