Appel à projet AWIPH : des activités citoyennes pour améliorer l'inclusion des handicapés

Appel à projet AWIPH: des activités citoyennes pour améliorer l'inclusion des handicapés

L’AWIPH lance son nouvel appel à projet "initiatives spécifiques" 2014. L’organisme souhaite soutenir la mise en place de centres organisant une ou plusieurs activités à vocation citoyenne et non professionnelle pour les personnes dont l’accès à l’emploi est impossible.

Cet appel à projet concerne les ASBL, les communes, les CPAS, les écoles, les fondations ainsi que les organismes d’intérêt public. Les entreprises du secteur marchand ne peuvent pas bénéficier des subventions de l’AWIPH. La date limite pour déposer un dossier est fixée au 10 octobre 2014.

Que sont les activités citoyennes ?

Les activités citoyennes sont des activités de volontariat conventionnées par l’AWIPH pour favoriser l’inclusion des personnes handicapées. Ces activités sont destinées aux personnes en situation de handicap. Elles prennent la forme d’activités bénévoles de quelques heures au service de l’association ou de la commune. Ce sont des prestations de services ou des productions de biens volontaires. Ces activités n’ont pas de vocation professionnelle. Elles doivent être valorisantes pour la personne handicapée et utiles à la société.

Des activités volontaires et encadrées

Depuis 2013, 13 centres sont soutenus par l’AWIPH. Les projets organisés s’inscrivent dans la convention des Nations-Unies relatives au droit des personnes handicapées ainsi que du Code wallon de l’Action sociale et de la Santé. L’AWIPH soutient les projets dont les objectifs sont l’organisation d’activités citoyennes visant à améliorer et soutenir l’amélioration des conditions de vie de personnes ou groupes de personnes en contribuant au bien être des individus et de la collectivité. Les personnes handicapées peuvent y participer librement, volontairement et gratuitement. Le but est d’améliorer le bien être des handicapés et de favoriser leur épanouissement personnel dans ces activités. Les personnes invalides bénéficient d’un encadrement adapté.

Favoriser l’inclusion des personnes handicapées

Le but est de favoriser l’inclusion des handicapés. Sont concernés les adultes de plus de 18 ans bénéficiant d’allocations de handicap ou d’une allocation de remplacement de revenus. Ce sont des personnes pour qui l’emploi est impossible.
Les activités citoyennes leur permettent d’être occupés pendant la journée et de s’insérer sur le marché du travail. Ce sont des activités valorisantes et socialement gratifiantes.

Lire notre dossier : Le décret inclusion : entre utopie et réalité sur le terrain



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus