ASBL : la députée El Kaouakibi suspectée d’avoir détourné 450.000 euros de subsides !

30/06/21
ASBL : la députée El Kaouakibi suspectée d'avoir détourné 450.000 euros de subsides !

L’affaire secoue la Flandre depuis plusieurs mois : la députée libérale Sihame El Kaouakibi, fondatrice de l’ASBL Let’s Go Urban (LGU), est soupçonnée d’abus de subsides. Elle aurait détourné des centaines de milliers d’euros d’argent public, destinés à son ASBL qui organisait des cours de danse avec des jeunes défavorisés d’Anvers ! [Un article de MonASBL.be]

La députée Sihame El Kaouakibi et son ASBL Let’s Go Urban sont dans le collimateur de la justice. Les accusations sont lourdes : des soupçons de malversations et de détournement de subsides. On parle notamment de la « disparition » de près de 450.000 euros de subventions octroyés par la ville d’Anvers. Et ce ne serait que la pointe de l’iceberg…

L’histoire de cette ASBL avait pourtant bien commencé. Fondée il y a une dizaine d’années, la structure avait gagné en notoriété, grâce à son travail mené auprès de la jeunesse défavorisée d’Anvers. Elle était devenue, au fil des ans, un exemple en Flandre dans le combat contre les inégalités sociales. Un statut privilégié qui lui avait permis de séduire les donateurs privés mais également de recevoir des subsides substantiels de la part de nombreux niveaux politiques : la ville d’Anvers mais également la province anversoise, la police anversoise, la Région flamande et le gouvernement fédéral.

Des transferts d’argent douteux…

... Lire la suite de l’article sur le site de MonASBL.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus