Barbara Trachte : « Nous voulons soutenir les ASBL pour qu’elles continuent à jouer un rôle phare dans la transition économique »

18/11/22
Barbara Trachte : « Nous voulons soutenir les ASBL pour qu'elles continuent à jouer un rôle phare dans la transition économique »

Du 18 au 24 novembre 2022 se tiendra la Shifting Economy Week à Bruxelles. Cette semaine sera dédiée à une thématique bien d’actualité : la mise en place d’une transition économique qui aligne objectifs économiques et objectifs climatiques. Les ASBL sont des actrices clés de cette stratégie régionale et ce pour de multiples raisons, comme nous l’explique Barbara Trachte, Secrétaire d’Etat à la Transition économique. [Un article de MonASBL.be]

Le 21 novembre prochain, la plateforme MonASBL.be et le Collectif Jeudimatin se penchent sur une thématique bien d’actualité  : comment repenser le numérique dans les limites planétaires  ? Co-organisée par les deux organismes, cette session workshop, qui se tiendra dans les locaux du Silversquare Delta, sera un des moments forts de la Shifting Economy Week. (plus d’infos et inscriptions ici)

A cette occasion, MonASBL.be s’est entretenu avec la Secrétaire d’Etat à la Transition économique. Barbara Trachte nous a ainsi partagé sa vision du rôle que jouent et joueront les ASBL dans cette transition économique. Elle a également évoqué des exemples de l’implication possible des associations dans la Shifting Economy ainsi que les avantages économiques et sociaux d’intégrer le développement durable dans leur stratégie.

"En 2030, seules ces entreprises auront encore accès aux aides !"

MonASBL.be : Pouvez-vous présenter votre vision de la Shifting Economy ?

Barbara Trachte : La Shifting Economy, c’est la stratégie de transition économique que nous mettons en œuvre en Région bruxelloise. Pour faire court : notre objectif est d’aligner les objectifs économiques sur les objectifs climatiques et sociaux de la Région. C’est une évidence : les défis climatiques et sociaux sont immenses et chacun·e, à son niveau, a un rôle à jouer vis-à-vis de ceux-ci. Les entreprises ont aussi cette responsabilité. La Shifting Economy vise à encourager, accompagner, soutenir toutes les entreprises pour qu’elles se mettent sur les rails de cette transition !

MonASBL.be : Comment, concrètement, souhaitez-vous mettre en œuvre ces principes au sein de Bruxelles ?

Barbara Trachte : A Bruxelles, nous disposons de plusieurs « outils » économiques : nous avons par exemple des terrains, des bureaux qui peuvent être loués via Citydev ; des accompagnements pour lancer, réorienter ou développer son activité avec Hub.brussels. Nous avons aussi des financements sous plusieurs formes avec Bruxelles Économie Emploi ou encore des possibilités d’investissements avec Finances&Invest. Des outils incitatifs donc. Dès 2019, le nouveau Gouvernement s’est mis d’accord pour dire que l’argent public devait soutenir les entreprises qui prenaient leurs responsabilités en termes sociaux et environnementaux. Cela se met en place progressivement bien sûr. Dès 2024, l’ensemble de ces aides seront majorées pour ceux qui font le chemin de cette transition. Et, en 2030, seules ces entreprises auront encore accès aux aides. Pour autant, nous ne voulons exclure personne : nous faisons le pari que l’ensemble des entreprises, à son propre rythme, et en fonction de ses spécificités, soient « exemplaires » sur le plan environnemental et social.

MonASBL.be : Quels sont les grands points de votre plan d’action pour développer le tissu économique bruxellois de manière durable ?

Barbara Trachte : Nous avons commencé avec la recapitalisation de 131 millions d’euros de Finance&Invest, la société d’investissement bruxelloise, pour que les entreprises puissent être soutenues dans leurs investissements et leur développement, avec un focus plus important sur des secteurs clés, qui s’inscrivent dans la durabilité. En parallèle, les administrations bruxelloises en charge de l’économie se transforment et adaptent leurs services pour soutenir la transition économique. C’est un travail « dans l’ombre » qui prend du temps, mais qui est nécessaire que pour que la transition économique soit inscrite durablement à Bruxelles.

Nous lançons également de nombreux appels à projets qui nous permettent de tester la durabilité des entreprises dans plusieurs domaines : le développement des industries culturelles et créatives, la démocratie en entreprise, les projets de numérique responsable, etc.

"Les ASBL proposent des solutions nouvelles pour répondre à des besoins pas ou mal rencontrés par le marché et les pouvoirs publics"

MonASBL.be : Quel est selon vous le rôle des ASBL dans cette transition économique ?

Barbara Trachte : Le secteur associatif, vu son impact social et le nombre d’emplois qu’il génère, est essentiel au développement économique bruxellois et au bien-être des Bruxellois·es.

Les ASBL sont des actrices clés de transition économique pour de multiples raisons. Tout d’abord, elles ont une finalité sociale forte vu qu’elles répondent à des enjeux d’intérêt collectif en faisant primer l’humain sur la maximisation du profit. Cela se traduit notamment par le fait que les ASBL qui réalisent des bénéfices les réinvestissent dans le cœur de leur activité. En outre, le fonctionnement des ASBL est le plus souvent horizontal, démocratique, en incluant les travailleurs et les autres parties prenantes intéressées par l’activité de l’ASBL. Enfin, les ASBL proposent des solutions nouvelles pour répondre à des besoins pas ou mal rencontrés par le marché et les pouvoirs publics. En cela, elles font ce qu’on appelle de l’innovation sociale.

Avec notre stratégie Shifting Economy, nous voulons soutenir, en complément des outils existant à la Cocof ou à d’autres niveaux de pouvoir, l’activité et le développement des ASBL, pour qu’elles continuent à jouer un rôle phare dans la transition.

MonASBL.be : Pouvez-vous nous donner des exemples de l’implication possible des ASBL ?

... Lire la suite de ce dossier sur le site de MonASBL.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus