Familledaccueil.be : 23.000 visites sur le site depuis novembre 2020

Familledaccueil.be: 23.000 visites sur le site depuis novembre 2020

Lancée le 20 novembre 2020 à l’initiative de la Fédération des services d’accompagnement de l’accueil familial, la plateforme www.familledaccueil.be a reçu jusqu’ici plus de 23.000 visites, soit une augmentation de 45% des demandes d’informations. Plus de 2.000 personnes sont également abonnées à la page Facebook. Un beau succès pour une initiative qui vise à davantage faire connaître ce mécanisme au service de l’enfance en danger.

« Il arrive parfois que des enfants soient confrontés à des situations familiales extrêmement difficiles qui aboutissent à leur placement en famille d’accueil. La plateforme familledaccueil.be offre une porte d’entrée pour l’ensemble des familles souhaitant en savoir plus sur les possibilités d’accueil de ces enfants. Le succès rencontré est extrêmement positif. L’occasion aussi pour moi de saluer l’investissement et le grand professionnalisme de l’ensemble des acteurs de l’accueil familial », a pointé Valérie Glatigny, Ministre de l’Aide à la Jeunesse.

- Lire aussi : Devenir famille d’accueil : "C’est un mouvement citoyen qui fonctionne !"

Plus d’une centaine de nouvelles familles

Au 31 décembre 2020, 104 familles d’accueil ont été sélectionnées par 16 services affiliés à la Fédération des services d’accompagnement de l’accueil familial : 24 pour de l’accueil d’urgence, 12 pour de l’accueil de court terme et 68 pour de l’accueil de moyen-long terme.

A la même date, 190 candidatures étaient toujours à l’étude, contre 30 candidatures fin 2019. La campagne lancée en novembre dernier a donc bien eu l’effet positif escompté.

Un projet d’accueil familial impacte pour une longue période la famille d’accueil comme l’enfant accueilli. Il doit donc mûrir et faire l’objet d’un processus d’information et de sélection. Les familles qui pourraient être intéressées par un profil d’accueil peuvent consulter le site web www.familledaccueil.be.

La procédure de sélection amène d’ailleurs certaines familles à renoncer à leur projet. D’autres ne seront pas retenues au terme de celle-ci. Tel sera par exemple le cas lorsqu’elles ont pris conscience qu’elles n’étaient pas prêtes pour un tel projet ou que les contraintes liées à l’accueil d’un enfant ne concordent finalement pas avec leur situation familiale ou professionnelle du moment.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus