Inondations : les locaux de la crèche “chabo’T” dévastés...

Inondations : les locaux de la crèche

La crèche communale de Fosses-la-Ville se voit forcer de déménager temporairement. Pas d’autre choix : les inondations ont en effet ravagé les locaux du “chabo’T”.

En ce début d’août 2021, la direction de la crèche communale de Fosses-la-Ville, “le chabo’T” a annoncé quitter ses locaux dévastés par les eaux. Cuisine, chauffage et peintures n’ont pas tenu le coup, à l’inverse de l’électricité. Pas assez pour pouvoir rester, dix ans après avoir investi la structure.

Malgré les efforts d’une soixantaine de personnes qui ont déblayé le site, l’inquiétude monte, car selon la crèche, les travaux pourraient s’avérer plus importants que prévus. “Nous avons contacté différents corps de métier afin qu’ils nous fassent des devis. Ça pourrait prendre plusieurs mois”, déclare Laure Spineux, échevine de la petite enfance, dans les colonnes de Sudpresse.

- Lire aussi : Votre ASBL a été touchée par les inondations ? Voici comment être indemnisé !

Et maintenant ?

“Nous avons tout construit ensemble et, maintenant, c’est dans l’urgence que nous devons nous délocaliser”, s’inquiète Donatienne Gérard, directrice de l’établissement. A l’heure actuelle, le déménagement est prévu à l’ancien bâtiment du CPAS de Fosses-la-Ville. Le retour des enfants est quant à lui attendu le 10 août 2021 ; quelques détails administratifs sont encore à peaufiner.

Si la catastrophe a laissé l’équipe dépitée, l’élan de solidarité a fait chaud au cœur : de nombreuses personnes ont aidé au nettoyage et du matériel de puériculture a même été fourni. En ce qui concerne la cuisine, “nous n’allons pas cuisiner dans les lieux”, maintient la directrice. “Nous avons choisi de faire appel à une société extérieure qui nous fournira les repas”.

A présent, place au retour des enfants, normalement dans une semaine, soit le temps que l’équipe s’est donné pour reformer le projet éducatif.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus