Le logement social en forme en Wallonie

La Société wallonne du logement dresse de cette année 2000 un bilan plutôt positif. Après une restructuration qui a laissé le crédit hypothécaire (à taux sociaux) à la Société wallonne de crédit social et les assurances-vies liés aux logement à la nouvelle Whestia , la SWL se recentre sur la location. 90% des logements y étaient destinés.

La nouvelle tendance est l’acquisition et la remise en état de bâtiments (22%), qui permet le redéploiement du logement social au coeur des villes et villages .
Le public-cible reste les ménages à faibles revenus (97% des nouveaux logements y sont destinés), avec un revenu moyen annuel de 503.000 F.

Mais avec un parc immobilier de 100.220 logements vieillissant, il faudrait 40 milliards en 10 ans pour le maintien en état, et les 2,1 milliards pour les travaux engagés sont loin du compte.



Commentaires - 3 messages
  • Qui a laisse vieillir les logements sociaux qui a laisse la liste monte a 40000 demande qui a tricher et pas puni 50pour cent on pas ou plus le droit etre dans les logements socials mais personne dans le gouvernement wallon frappe sur la table pour dire la verite faut dire merci a tous les partis est plus encore au ps marre des parvenus non on rit quand on voit les personnes avec des revenus de 40000 euros et plus par an et sont dans les maisons socials et les menages a faible revenus attende des annees sans rien avoir les logement sont pour les menages a faibles revenus oui ou non

    Gain Alain mardi 27 mai 2008 21:26
  • Qui a laisse vieillir les logements sociaux qui a laisse la liste monte a 40000 demande qui a tricher et pas puni 50pour cent on pas ou plus le droit etre dans les logements socials mais personne dans le gouvernement wallon frappe sur la table pour dire la verite faut dire merci a tous les partis est plus encore au ps marre des parvenus non on rit quand on voit les personnes avec des revenus de 40000 euros et plus par an et sont dans les maisons socials et les menages a faible revenus attende des annees sans rien avoir les logement sont pour les menages a faibles revenus oui ou non

    Gain Alain mardi 27 mai 2008 21:26
  • le grand probleme sest que les logements sont tres mal attribuer et pas suivi par les gerants des fauxsdf ont meme qu il ont a travaille et leurs epouses au chomage est la faute au directeur car pas enquete pour controle la verite pour attribution ni le suivi apres l attribution pourquoi

    gain mardi 16 septembre 2008 16:17

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus