Les kinés exigent un remboursement égal pour les patients

Les kinés exigent un remboursement égal pour les patients

Les patients d’un kinésithérapeute non conventionné sont moins bien remboursés par les mutuelles que ceux d’un kinésithérapeute conventionné. Axxon, l’association représentative des kinésithérapeutes en Belgique, appelle les autorités politiques à mettre en vigueur l’amendement de 2019 portant sur la suppression de cette discrimination.

Pour de nombreuses professions médicales, le choix des honoraires n’a aucune incidence sur le remboursement du patient par les mutuelles. Cependant, la situation est différente chez les kinésithérapeutes : les patients sont moins bien remboursés de 25% chez le praticien déconventionné, qui choisit ses propres tarifs, que chez le professionnel conventionné, qui respecte l’accord tarifaire de l’INAMI. Axxon, l’association représentative des kinésithérapeutes, demande aux autorités publiques de supprimer cette distinction.

- [A lire] : Convention M18, Axxon reste sur ses gardes

L’amendement de la « Loi qualité » pas encore adopté

En 2019, l’Etat avait approuvé l’amendement de la « Loi qualité » relatif à l’abolition de la discrimination dans les remboursements de soins chez un kinésithérapeute non conventionné. Cependant, le gouvernement de l’époque n’avait pas le pouvoir de l’adopter et depuis la nouvelle législature, aucune mesure en ce sens n’a été prise.

C’est pourquoi Axxon demande aux nouveaux dirigeants politiques de changer la donne : « AXXON comprend que le gouvernement se concentre sur la gestion de la pandémie du COVID-19, mais l’association professionnelle appelle toutefois les décideurs politiques à publier ce changement législatif au plus vite. Ce dernier contribuera en effet à une prise en charge de qualité des patients, ce qui est aujourd’hui plus que jamais d’une importance capitale », insiste l’organisation dans un communiqué de presse.

- [A lire] : Kinésithérapie : Axxon lutte pour une meilleure politique de santé



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus