Les trentenaires de plus en plus séduits par le secteur des soins

23/03/21
Les trentenaires de plus en plus séduits par le secteur des soins

Malgré une pénurie de soignants depuis de nombreuses années, il semblerait que le secteur continue d’attirer de nouvelles recrues, notamment les trentenaires qui sont les plus nombreux à se reconvertir dans les soins.

[DOSSIER]
- Se former aux métiers d’infirmier ou d’aide-soignant : "Le secteur des soins offre tellement de possibilités"
- Le choix de la réorientation professionnelle

Les métiers des soins de santé sont essentiels, d’autant plus en période de pandémie. Bien que le secteur souffre d’une image pas très positive, il semble néanmoins attirer un pan de la population, ressort-il d’une analyse de l’entreprise de services RH Acerta relayée par Sudinfo.

20,4% de plus chez les trentenaires

Toujours selon Acerta, le nombre d’embauches a baissé de 11,4% dans les soins en 2020 par rapport à 2019. Toutefois, ‘’cette diminution est moins importante que celle enregistrée dans le secteur privé où la diminution est de 20,8 %. Les travailleurs ont moins changé d’emploi et les entreprises ont moins recruté de personnel en raison de la situation incertaine’’, lit-on sur Sudinfo.

Parmi les différentes tranches d’âge, on a recruté le plus de trentenaires en 2020. Selon Angelo Montesi, Business Development Manager Non-Marchand chez Acerta, cette tendance démontre que de plus en plus de personnes se reconvertissent dans les soins après avoir exercé un autre métier. Entre 2019 et 2021, les 30-35 ans à avoir rejoint les soins ont augmenté de 20,4%, devant les 35-40 (+16%) et les 60-65 ans (+14,1 %).

- Lire aussi  : "Le métier d’infirmière doit être reconnu en métier pénible et lourd"

Les incitants ont porté leurs fruits

L’entreprise de services RH rappelle l’existence du Projet 600 qui encourage la reconversion des travailleurs de la santé ou des chômeurs dans les soins infirmiers. Et se réjouit que les mesures prises pour améliorer l’attractivité des professions en pénurie des soins de santé portent leurs fruits, apprend-on sur Sudinfo.

- Lire aussi  : Projet 600 ou comment devenir infirmière "plus tard"



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus