Nicolas, éducateur spécialisé : « Mon projet ? Des séances de fitness gratuites pour les PMR ! »

18/08/22
Nicolas, éducateur spécialisé : « Mon projet ? Des séances de fitness gratuites pour les PMR ! »

L’isolement des Personnes à Mobilité Réduite (PMR) est plus répandu qu’au sein de la population globale. Pour contrer ce phénomène, le sport est une solution efficace car au-delà de l’entretien physique, l’activité permet de créer du lien et de développer la confiance en soi et en ses capacités. Persuadé de ces bienfaits, Nicolas Keusters, éducateur spécialisé socio-sportif propose, gratuitement, des séances de fitness adaptées aux PMR sur sa page Facebook : StayFitWithNico.

Comme beaucoup d’étudiants, Nicolas Keusters, alors en formation d’éducateur spécialisé socio-sportif, s’est trouvé confronté à la pandémie durant son stage. Le sien, il le réalisait au sein de l’Association Sportive du Centre de Traumatologie et de Réadaptation. Le confinement et la fermeture des lieux de sport ont sonné la fin de son stage. Mais la passion, l’imagination et la motivation de l’étudiant ont eu raison des restrictions.

Accompagné de son maître de stage, il décide de poster des vidéos de fitness pour continuer le travail avec ses patients mais aussi pour créer une communauté de Personnes à Mobilité Réduite (PMR). Nous avons eu l’occasion de le rencontrer afin qu’il nous en dise plus à propos de ce projet qui a poursuivi son évolution au-delà des déconfinements.

 Lire aussi : Travailler dans le secteur du handicap vous attire ? Découvrez ces 13 métiers !

La naissance de StayFitWithNico

Nicolas Keusters est diplômé de la Haute Ecole Léonard de Vinci en tant qu’éducateur spécialisé socio-sportif depuis un an et demi. Lors de son stage de troisième année à l’ASCTR, l’Association Sportive du Centre de Traumatologie et de Réadaptation, il proposait des activités sportives aux personnes à mobilité réduite (PMR) en tant que coach.

Malheureusement, avec l’apparition du Covid et les fermetures des lieux de sport, il a dû mettre un terme à son poste de coach. Face à l’isolement social, généralement plus fort chez les PMR, accentué par les différents confinements, il décide de mettre en place, en collaboration avec son maître de stage, un projet alternatif : des séances de fitness live via Facebook. C’est ainsi qu’est né StayfitwithNico.

Amateur de cette pratique, il a alors commencé à poster des vidéos d’une heure de renforcement musculaire trois fois par semaine : « L’activité physique et le mouvement sont des composantes indispensables pour un maintien de l’autonomie, des capacités motrices et mentales des personnes à mobilité réduites et essentielles au processus de réadaptation. J’avais beaucoup de pression car réaliser des vidéos sur les réseaux, c’est mettre une image de soi et pour cela il faut avoir confiance en soi. »

Créer et maintenir du lien

L’objectif premier que poursuivait alors Nicolas Keusters se centrait sur le développement d’une communauté de PMR afin de créer et maintenir un lien entre elles malgré la fermeture des salles. Et on peut dire qu’il a été atteint puisqu’après l’arrêt des vidéos, l’éducateur a reçu de nombreuses sollicitations de la part de la communauté afin qu’il reprenne les séances live : « Les participants trouvaient cela fun et chaleureux. Certains se sont mis au sport en découvrant mes vidéos car ils pouvaient faire cela chez eux, sans que personne ne les voit. J’ai mis du temps à reprendre les séances car je n’avais plus d’encadrement et la peur du jugement me retenait. Finalement, je me suis fié à ma devise "Ça passe ou ça casse mais au moins je l’aurais tenté" »

Depuis quelques mois, Nicolas Keusters propose donc une vidéo de renforcement musculaire par semaine, gratuitement. Les vidéos cumulent plus de 1.000 vues avec une trentaine de participants qui, pour certains, se trouvent aux Etats-Unis. Et les retours sont très positifs autant de la part des participants que de leur entourage : « Le sport permet de prendre confiance en soi, de créer du lien, d’échanger et permet la résilience. Cela a une vraie répercussion positive sur l’ensemble de la vie des patients. »

« Mon projet répond à une vraie demande »

Pour l’éducateur, « Le sport est bénéfique et doit être accessible à tous ! ». Le fait de proposer des séances gratuites lui permet d’accéder à des populations qui n’ont pas les moyens de payer une salle de sport et ainsi s’adresser à plus de monde : « Selon moi, mon projet répond à une vraie demande. C’est aussi cela qui m’a motivé à reprendre les vidéos car les PMR ont beaucoup de frais. Le kiné est essentiel mais un coach privé ou l’affiliation à un club représente un coût supplémentaire que certains ne peuvent pas se permettre. »

C’est ce que confirme une participante aux vidéos de Nicolas qui, dans un commentaire, précise qu’à 33 ans, née avec un handicap moteur, elle n’a jamais eu écho de ce genre d’initiative, alors que les séances proposées par l’éducateur l’aide à reprendre confiance en ses capacités.

 Lire aussi : Educateur spécialisé pour la ligue handisport : "C’est une fierté de travailler dans ce secteur"

« Une porte d’entrée dans le handisport »

Nicolas Keusters considère son projet comme une première étape vers le handisport : « Il n’est pas évident de se lancer dans une activité sportive, de savoir par où commencer. En cela, je me vois comme une porte d’entrée dans le handisport. Je peux les renseigner concernant d’autres sports grâce à mes contacts. »

Et l’éducateur ne veut pas en rester là : « Si mon audience grandit, j’aimerais faire participer des personnes valides et connues pour qu’elles se mettent en situation de handicap mais aussi des personnalités du handisport. »

Tout au long de notre échange, on ressent une réelle passion dans le fait de travailler auprès d’un public de PMR : « J’ai toujours aimé le sport et travailler avec un public à mobilité réduite me donne l’impression de vraiment aider. L’évolution est différente des personnes valides, on est débordé de sentiments positifs. »

A.Teyssandier

Découvrez le projet sur la page Facebook StayFitWithNico !



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus