“Non-Marchand On Tour” : pour une revalorisation des métiers !

Le secteur du non-marchand reproche au gouvernement bruxellois son manque de considération envers les travailleurs et entend obtenir une revalorisation des métiers du secteur. Une action de contestation aura lieu ce jeudi 20 mai et d’autres suivront si de premières réponses concrètes ne sont pas apportées.

La revalorisation salariale promise se fait attendre !

Les travailleurs du non-marchand seront reçus par le gouvernement ce 20 mai à 12h15 pour une première réunion où ils pourront exposer leurs intentions. Ils circuleront ensuite à bord d’un petit train touristique décoré pour l’occasion, dont le départ est prévu à 13h15 avant d’être en représentation devant les cabinets des ministres Vervoort, Gatz, Maron, Trachte et Clerfayt.

Leur mobilisation a déjà commencé à porter ses fruits : le 1er avril dernier, le gouvernement s’est engagé à augmenter le budget alloué au secteur qui doit permettre une augmentation des salaires. Mais la liste des revendications ne s’arrête pas là et la réunion accordée par le gouvernement sera l’occasion de le montrer. Les travailleurs réclament notamment une revalorisation salariale générale qui n’a toujours pas vu le jour, le retour aux 36 heures hebdomadaires et une augmentation du personnel présent sur le terrain.

- Lire aussi : Le bulletin social : "Négociations pour le non-marchand : une définition de l’immobilisme"

Une mobilisation pour se faire entendre pour de bon

“Les travailleurs du Non Marchand, qui font en sorte que notre société tourne, sont les vraies superstars du secteur. Les moyens mis sur la table par le gouvernement bruxellois sont toujours largement insuffisants pour une réelle revalorisation de nos métiers”, annonce la CNE. Les travailleurs attendent aussi obtenir des garanties concernant l’aménagement des fins de carrière dès 60 ans et le droit à trois semaines de congés consécutives prévues au moins un mois en amont. Enfin, ils militent pour une gratuité complète des transports en communs.

La lutte ne fait que commencer et il est évident que d’autres actions plus concrètes suivront dès le mois de juin prochain si les réponses apportées par les ministres ne sont pas à la hauteur des attentes des travailleurs. En attendant d’en arriver là, le rendez-vous est fixé à 13h15 devant le cabinet Vervoort pour le départ du “Non-marchand On Tour”.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus