Secteur des soins : report ou paiement des vacances annuelles

Secteur des soins: report ou paiement des vacances annuelles

Les travailleurs du secteur des soins pourront reporter leurs vacances annuelles ou bénéficier d’une compensation financière pour les jours de congé non pris.

En règle générale, les jours de vacances annuelles doivent être pris au plus tard le 31 décembre de la même année. Or, depuis le début de la crise sanitaire, le secteur des soins a tourné à plein régime sans répit tant pendant la première que lors de la deuxième vague. En conséquence, de nombreux travailleurs disposent encore de beaucoup de jours de vacances annuelles ouverts. Pour les dédommager, le cabinet du ministre de l’Emploi a mis en place une politique de tolérance concernant la prise de congé.

- [A lire] : Covid-19 et maladie professionnelle : le secteur des soins le plus atteint

Le report ou le paiement

Concrètement, deux possibilités s’offrent au professionnel du soin. Il peut :

  • Soit reporter les jours de vacances annuelles restants à l’année suivante, donc 2021, si les droits aux vacances annuelles ne sont pas épuisés.
  • Soit recevoir un paiement de salaire (pécule de vacances) pour les jours de congé non pris. Ces jours ne pourront donc plus être pris en 2021.

Quelques précisions

Cette mesure concerne plus particulièrement les métiers de soins.

Le ministre de l’Emploi a envoyé des directives aux inspections sociales pour faire appliquer cette politique de tolérance.

Dans le deuxième cas (pécule de vacances), les cotisations sociales sont dues pour les travailleurs comme pour les employeurs.

- [A lire] : Une prime de 985€ pour le personnel du secteur socio-sanitaire



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus