Une prime de 985€ pour le personnel du secteur socio-sanitaire

Une prime de 985€ pour le personnel du secteur socio-sanitaire

Une prime de 985€ sera accordée à tout le personnel du secteur d’aide et de soins dans les régions bruxelloise et wallonne.

Les gouvernements bruxellois et wallons ont décidé d’octroyer une prime de 985€ brut aux travailleurs des soins de santé. Du côté bruxellois, elle concerne tous les employés du secteur d’aide et de soins, y compris les étudiants et le personnel intérimaire, soit 17.000 personnes en Commission Communautaire Commune (COCOM) et en Commission Communautaire française (COCOF). En Wallonie, la mesure s’étend à tous les travailleurs du secteur socio-sanitaire, notamment le personnel soignant, les éducateurs, les aides familiales et les travailleurs du secteur de la santé mentale et du handicap.

- [A lire] : Prime d’encouragement : les maisons médicales et le secteur du domicile discriminés

« A l’instar du personnel hospitalier, les travailleurs des secteurs associatifs régionalisés se sont mobilisés sans relâche pour préserver la santé des citoyens et soutenir la population face à la crise. Alors que le gouvernement fédéral a décidé de l’octroi d’une prime au personnel du secteur hospitalier, les efforts du personnel du secteur d’aide et de soins bruxellois doivent également être reconnus, leur engagement et leurs métiers valorisés », explique le gouvernement bruxellois dans un communiqué de presse. Par ailleurs, le Ministre-Président Rudi Vervoort (PS) informe que le gouvernement continuera ses discussions avec les partenaires sociaux afin de revaloriser ces secteurs, pallier la pénurie du personnel et améliorer leurs conditions de travail.

« Le personnel d’aide et de soins bruxellois n’a pas ménagé ses efforts depuis le début de la crise sanitaire pour lutter contre la propagation du COVID-19 et pour soutenir la population. C’est grâce à leur détermination et leur abnégation qu’il a été possible de limiter les conséquences du virus auprès des Bruxellois et des Bruxelloises. », ajoute Barbara Trachte, Ministre-Présidente de la COCOF.

« Dans ces secteurs de première ligne directement confrontés à la maladie, chacun a donné le meilleur de lui-même pour venir en aide aux autres, chacun a fait preuve d’une extraordinaire humanité. Aujourd’hui nous souhaitons à notre tour et au nom des autorités wallonnes les remercier sincèrement et les encourager dignement », insiste la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Christie Morreale (PS) dans un communiqué de presse. Elle précise ensuite que « tout le personnel qui a été potentiellement en contact direct ou indirect avec les malades du Covid des secteurs concernés tant résidentiels qu’ambulatoires ; les cuisinier.e.s, les aides soignant.e.s, le personnel de nettoyage, de transport, les infimier.e.s, les éducateur.trices, etc. percevront cette prime unique de 985 euros bruts. »

- [A lire] : Absence de prime pour les équipes en MR(S) : un mauvais signal



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus