Soins à domicile et hôpitaux : soutien financier aux travailleurs

Soins à domicile et hôpitaux: soutien financier aux travailleurs

Pour remercier les soignants de leurs efforts dans la lutte contre le coronavirus, le gouvernement a prévu une prime solidarité élargie aux travailleurs des soins à domicile et une aide complémentaire au personnel hospitalier.

Le gouvernement fédéral a annoncé vendredi dernier une série de mesures de soutien pour contrer les impacts sociaux et économiques de la crise sanitaire. Deux éléments-clés sont à retenir pour les aides au secteur des soins : la prime solidarité de 300 euros élargie aux services des soins à domicile et aux maisons médicales ainsi qu’une enveloppe de 200 millions d’euros pour le personnel hospitalier.

« Toutes les personnes qui sont aujourd’hui actives dans les soins méritent plus que du respect et des applaudissements », affirme le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, à la RTBF. « C’est pourquoi nous prenons une série de mesures de soutien financier supplémentaires, non seulement pour les récompenser, mais aussi pour les encourager à tenir le coup en cette période particulièrement difficile. »

- [A lire] : Bruxelles : 46,5 millions pour le personnel d’aide et de soins

300 € pour les travailleurs des soins à domicile et des maisons médicales

L’Etat fédéral désire témoigner sa reconnaissance envers tous les soignants en leur versant une prime solidarité de 300 euros pour la fin de l’année. Cette prime sera étendue à plus de catégories professionnelles que cela était prévu au départ. « La bonne nouvelle est que davantage de personnes recevront cette prime de solidarité (sous la forme d’un chèque) que ce qui avait été initialement prévu  », indique le ministre de la Santé à la RTBF. Parmi ces personnes figurent les travailleurs des soins à domicile et ceux dans les Maisons Médicales. Au total, pas moins de 168.600 salariés pourront bénéficier de cet appui financier.

200 millions € pour le personnel hospitalier

Outre la prime solidarité, le gouvernement a débloqué une somme de 200 millions d’euros aux travailleurs du secteur hospitalier pour compenser leurs « efforts hors du commun qu’ils fournissent » dans cette pandémie, explique Frank Vandenbroucke. Les modalités précises liées à ce soutien financier feront l’objet d’une discussion entre le ministre de la Santé et les partenaires sociaux.

- [A lire] : Soins de santé : les nouvelles mesures Vivaldi



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus