Un nouveau centre de chirurgie pédiatrique pour les maladies rares

Un nouveau centre de chirurgie pédiatrique pour les maladies rares

Le centre Saffier s’apprête à voir le jour, suite à une initiative de trois hôpitaux d’Anvers et de Bruxelles. Il permettra à six chirurgiens pédiatriques spécialisés dans les maladies rares chez les enfants d’effectuer environ 1.800 interventions par an.

Le groupe hospitalier anversois ZNA en GZA et l’UZ Brussel, l’hôpital dépendant de l’université libre flamande de Bruxelles (VUB) sont à l’initiative du projet Saffier. L’idée est de permettre une collaboration en chirurgie pédiatrique, centrée sur le traitement des troubles rares chez les jeunes de 16 ans et moins, nouveau-nés inclus : “Nous offrons des connaissances et des compétences spécialisées. En travaillant ensemble, nous voulons être meilleurs en matière de chirurgie pédiatrique pour les maladies rares”, précise Toon Backer, professeur à l’UZ Brussel.

- Lire aussi : Une plateforme pour aider les parents d’enfants malades ou handicapés

Une réponse à un vrai besoin

“La chirurgie pédiatrique est une discipline particulière”, affirme Paul Leyman de GNA et ZNA à BX1. “Un enfant n’est pas un adulte en miniature. Il dispose d’un corps totalement différent avec beaucoup moins de sang. Un nouveau-né a environ 23 centilitres de sang dans le corps, le contenu d’une bouteille de boisson gazeuse. C’est pourquoi une technique chirurgicale exsangue avec le moins de traumatismes possibles pour les tissus sanguins est très important”, poursuit-il.

A noter que le centre Saffier n’aura pas de siège unique. Les six chirurgiens expérimentés qui forment ce réseau pourront œuvrer sur trois sites existants et garder les mêmes méthodes de traitement. Il est également prévu qu’un chirurgien soit disponible tout au long de l’année, de jour comme de nuit. A ce jour, la Belgique ne compte qu’une trentaine de chirurgiens pédiatriques, répartis dans douze centres.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus