Demandeurs d’asile et Covid-19 : le centre d’arrivée ferme ses portes

Demandeurs d'asile et Covid-19: le centre d'arrivée ferme ses portes

Depuis ce mardi 17 mars, aucun nouveau demandeur d’asile n’est enregistré au centre d’arrivée (Petit-Château à Bruxelles) et ce jusqu’à nouvel ordre.

En concertation avec la Ministre de l’Asile et de la Migration Maggie De Block, l’Office des étrangers a décidé temporairement de ne plus enregistrer de nouveaux demandeurs d’asile. Ces enregistrements ont normalement lieu au centre d’arrivée (situé dans le Petit-Château à Bruxelles), qui ferme donc ses portes aux nouveaux arrivants à partir de ce mardi.

Cette décision est le résultat des mesures prises le jeudi 12 mars par le Conseil national de sécurité contre la propagation du coronavirus. L’objectif est d’éviter que les personnes ne se rassemblent en groupes à l’extérieur du centre d’arrivée ou dans les salles d’attente. La mesure s’applique pour une durée indéterminée.

Concrètement, cela signifie que de nouveaux demandeurs d’asile ne seront plus accueillis dans notre pays à partir de ce mardi.

Suite à cette décision, le CGRA suspend temporairement les auditions jusqu’au 29 mars.

Cette mesure n’a aucune conséquence pour l’accueil des personnes qui ont déjà demandé l’asile dans notre pays et qui séjournent déjà dans le réseau d’accueil.

[Sur le même sujet] :
- Soins de santé : voici les directives des syndicats et des employeurs
- Chronique d’un psy : "J’ai fermé mon cabinet pour le bien de la collectivité"
- Éducateurs, travailleurs sociaux… les oubliés de la crise sanitaire
- Travailleurs sociaux, entre envie de servir et inquiétude
- Caroline confectionne des masques en tissu pour les soignants
- L’inquiétude des étudiants infirmiers actuellement en stage
- "Ces pieds de nez, c’est à nous soignants sur la ligne de front que vous les faites"
- Coronavirus : voici les recommandations pour les psychomotriciens
- "Prendre soin du personnel de la santé et du social : une nécessité !"
- "Aujourd’hui, je suis Belgique, soignant et solidaire !"
- Coronavirus : "Les infirmiers et infirmières à domicile sont les grands oubliés !"
- Coronavirus : le gouvernement fédéral vient en aide aux indépendants
- Coronavirus : le personnel hospitalier se sent abandonné par les autorités
- Les ambulanciers menacés par la pénurie de masques FFP2
- Les kinés face au coronavirus : "C’est la débrouille absolue !"
- Coronavirus : les recommandations aux maisons de repos wallonnes
- Coronavirus : l’ONE adresse ses recommandations aux crèches et PSE
- Coronavirus : branle-bas de combat pour tous les hôpitaux
- Une maison de repos bruxelloise en quarantaine à cause du coronavirus
- Des guidelines créées par les infirmières à domicile
- Maisons de repos : le sous-effectif à l’épreuve du coronavirus…
- Crèches et coronavirus : les professionnelles sur le pied de guerre
- "Les SDF risquent de faire partie des oubliés de la crise sanitaire"
- "Terrassons le coronavirus et la marchandisation de la santé"
- Coronavirus : les recommandations de la Compsy aux psychologues
- Coronavirus : les Services d’Aide aux Familles et aux Aînés en 1ère ligne



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus