Inauguration de la crèche Le Nid Colas à Maurage : 12 emplois créés

Inauguration de la crèche Le Nid Colas à Maurage: 12 emplois créés

Le 7 février a eu lieu l’inauguration de la crèche Le Nid Colas à Maurage, entité de La Louvière. Exploitée par le Groupe Jolimont, elle pourra accueillir dans un premier temps jusqu’à 42 enfants de 0 à 3 ans, apportant une réponse à la pénurie de places d’accueil des enfants du village et de la région. Le projet a pu voir le jour grÍ¢ce au Fonds Famille Nicolas Dehu, géré par la Fondation Roi Baudouin, qui a financé l’intégralité des travaux de construction et d’aménagement, pour un total de près de 2,5 millions d’euros.

Située sur le site de la Garenne, à proximité de l’école fondamentale libre L’Étincelle, la crèche Le Nid Colas accueille déjà une petite vingtaine d’enfants dans un bâtiment moderne flambant neuf, d’une superficie de près de 1.000 m². À terme, ce sont quelque 60 familles qui seront inscrites dans la structure. La crèche est agréée et subventionnée par l’ONE, et exploitée par l’asbl Le Bosquet du Groupe Jolimont. Construite de plein pied, elle est divisée en quatre sections en fonction des acquis des enfants, et dispose d’une aire de jeux extérieure et intérieure.

À une époque où les places en crèche sont en pénurie, la nouvelle crèche – la seule à Maurage – fait office de véritable opportunité pour les familles du village hennuyer et de la région. Elle fait également figure de ‘boost’ à l’emploi : 12 emplois directs ont ainsi pu être créés – sans compter les emplois indirects des parents qui peuvent y déposer leurs enfants.

- [A lire] : Une crèche pas comme les autres ouvre ses portes à Bruxelles

L’engagement de Maurageois

La crèche n’aurait pu voir le jour sans le soutien décisif du Fonds Famille Nicolas Dehu, auquel le nom ‘Le Nid Colas’ rend hommage. Le Fonds fut créé au sein de la Fondation Roi Baudouin par Nicolas Dehu lui-même, agriculteur Maurageois et philanthrope soucieux de faire vivre son village. Depuis 2009, le Fonds soutient des projets d’enseignement et de loisirs pour les enfants et adolescents de Maurage. Le club de football des jeunes du village ainsi que l’école fondamentale libre L’Étincelle – dont M. Dehu assurait la présidence du P.O. de son vivant – ont ainsi déjà bénéficié de son appui. La construction et l’aménagement de la maison d’accueil Le Nid Colas, d’un montant total de près de 2,5 millions d’euros, viennent compléter la liste des projets du Fonds, qui peut compter sur le soutien et l’engagement d’habitants de Maurage.

Dominique Dufour, Président du P.O. de l’école L’Étincelle : "Depuis plus de 15 ans, l’école essaie d’intégrer une crèche au sein de son infrastructure. Ce merveilleux concept imaginé par notre ancien Président Nicolas Dehu est une étape importante pour notre école. Ce projet s’est finalement concrétisé dix ans après le décès de Nicolas, grâce à une équipe du pouvoir organisateur et au Fonds Famille Nicolas Dehu. Note objectif est d’accueillir les enfants de 0 à 12 ans des familles du village et des environs dans un environnement paisible et naturel. Des échanges réguliers entre la nouvelle crèche et la section maternelle de l’école seront également organisés pour permettre aux enfants de s’épanouir au travers de projets communs".

L’action du Fonds Famille Nicolas Dehu à Maurage constitue un bel exemple de philanthropie en faveur de son village ou de sa commune, parfois décisive pour le développement de projets locaux.

- [A lire] : Tout savoir sur la réforme de l’accueil de la petite enfance

Une crèche, de multiples projets

Axé autour du respect de l’individualité de l’enfant et de l’apprentissage de la vie en communauté, en concertation permanente avec la famille, le projet pédagogique du Nid Colas a pour priorité de suivre le rythme de chaque enfant et de favoriser son autonomie tout en l’intégrant dans le cadre de la vie communautaire. Parmi les divers projets portés par l’équipe, on soulignera l’inclusion pour tous les enfants - également ceux en situation de handicap, le développement d’activités autour de l’alimentation durable via le projet Greendeal, la sensibilisation à la lecture via le projet BB’Lire, ou encore, l’éveil au langage mathématique via le projet ‘Math’in All’, soutenu par le Fonds Tilmon, également géré par la Fondation Roi Baudouin.

"Le projet proposé par le Fonds Nicolas Dehu nous a tout de suite enthousiasmés", explique Isabelle Linkens, Directeur Général du pôle Enfance, Santé Mentale et Assuétudes du Groupe Jolimont. "Déjà organisateur de plus de 160 places en Hainaut et en Brabant Wallon à travers nos quatre autres structures, nous avions la possibilité d’être opérateur de cette nouvelle crèche. Grâce au soutien financier du Fonds pour la construction mais aussi pour l’équipement, nous avons l’ambition de créer une crèche moderne avec un projet pédagogique innovant visant à permettre à chaque enfant de développer ses compétences, de s’autonomiser et d’accéder à une vision positive de lui-même".

- [A lire] : Elle a créé sa crèche privée : "Mon conseil ? S’armer de patience !"



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus