L’asbl Badje livre son rapport 2018 sur l’accueil de l’enfance

L'asbl Badje livre son rapport 2018 sur l'accueil de l'enfance

L’asbl Badje centre ses actions dans le secteur de l’accueil de l’enfance et de la jeunesse en Région bruxelloise. Durant le mois de juin, l’association a publié son rapport d’activité pour l’année 2018. L’occasion pour elle de rappeler ses engagements, sa philosophie ainsi que les différentes actions menées tout au long de l’année.

« À l’instar du réchauffement climatique, la pauvreté infantile bruxelloise, qui touche plus de 40 % d’enfants, est d’une telle gravité que, sans changement rapide et ambitieux des politiques menées, nous irons, sans détour, droit dans le mur », pouvons-nous lire au début du rapport de Badje.

L’année 2018 se résume pour l’asbl en trois points : la conscience de l’urgence, la conviction d’être un levier et de mener des projets apportant de vraies solutions, ainsi que la nécessité d’intégrer d’autres enjeux pour être le plus transversal possible. En ce sens l’association a travaillé, durant cette année, à décloisonner et coordonner ses actions avec d’autres acteurs de la société civile.

- [A lire] : Tout savoir sur la réforme de l’accueil de la petite enfance

Soutenir la professionnalisation des acteurs du terrain

L’année 2018 a confirmé l’engagement de l’association dans quatre projets dont trois centrés sur l’accessibilité des milieux d’accueil de l’enfance et un centré sur l’insertion socioprofessionnelle des travailleurs sous contrat « article 60 ». L’association a pu faire grandir et réaliser ses différents projets grâce à l’obtention d’un financement pluriannuel.

Tout au long de l’année 2018, elle a organisé des événements pour stimuler sa dynamique de réseau et de communication. Les événements mettent en relation les différents acteurs de terrain de l’association avec le public cible en organisant des fêtes, un festival ou des rencontres. Ses actions à destination des acteurs de terrain répondent à un triple objectif : soutenir la professionnalisation des acteurs du terrain en proposant des formations et des projets, améliorer la qualité de l’accueil de tous les enfants, nourrir l’action de Badje en se référant toujours aux réalités du terrain.

- [A lire] : Réforme des milieux d’accueil approuvée : "une coquille vide !"

L’année 2018 a également permis de poursuivre le développement des actions politiques de l’association pour l’accueil de l’enfance en Région de Bruxelles-Capitale. Dans un contexte d’accroissement des inégalités et de réforme institutionnelle, Badje est de plus en plus reconnue. Elle a été fréquemment consultée par une grande diversité d’acteurs sur des thématiques en lien avec l’accueil de l’enfance, et a pris part à de nombreux débats quant à l’évolution des politiques portant sur l’éducation, l’enfance, la jeunesse ainsi qu’aux évolutions nécessaires des cadres légaux existants.

Parallèlement, Badje a poursuivi son rôle d’interpellation des responsables politiques, sur des dossiers tels que l’accessibilité à l’accueil pour les publics les plus défavorisés, ainsi que son rôle de représentation du secteur de l’accueil de l’enfance bruxellois dans de nombreux cercles.

- [A lire] : Une réforme pour réduire les inégalités dans les milieux d’accueil



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus