L'ASBL Largardère vole au secours des aînés confinés à domicile

L'ASBL Largardère vole au secours des aînés confinés à domicile

Dans la région montoise, l’ASBL Lagardère, unité médico-sociale, vient en aide aux personnes âgées confinées à domicile. Elle offre une présence et un soutien essentiels aux aînés en détresse face à la pandémie de Covid-19. Le Docteur David Bouillon et sa compagne, infirmière, ne comptent pas leurs heures, effectuant des transferts médicalisés coronavirus de personnes âgées en collaboration avec des sociétés d’ambulances, des dépistages à domicile ou encore des transports de seniors vers les hôpitaux.

[DOSSIER]
- Maisons de repos face au Covid-19 : "S.O.S. d’un secteur en détresse"
- Aide à domicile : "Il faudra fournir un soutien psychologique à toutes les travailleuses"
- Coup de gueule d’une maison de repos : "Une blague qui ne fait plus rire personne"

L’association est sur le front depuis le début de la crise sanitaire. Aujourd’hui plus que jamais, « Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi » ! En effet, le Docteur David Bouillon et sa compagne, infirmière, se coupent en quatre pour soutenir et accompagner comme il se doit les personnes âgées souvent confinées seules à leur domicile. L’équipe réalise des transferts médicalisés Covid-19 de personnes âgées en partenariat avec NAAB et LAUTE Ambulances, du dépistage de personnes âgées à domicile ou encore le transport de personnes âgées vers les hôpitaux.

L’ASBL, active sur tout le territoire de Mons, a également mis en place pour ce public particulièrement vulnérable un numéro d’appel gratuit, accessible 24 heures sur 24 : le 0800/12.505. Et le téléphone du Docteur Bouillon n’arrête pas de sonner. Il reçoit, en effet, des dizaines de coups de fil de seniors, en détresse et frappés par un profond sentiment de solitude.

« Le gros souci est que les médecins généralistes ne se rendent plus au domicile des patients. Le mot d’ordre est actuellement de consulter par téléphone. Cette manière de fonctionner est loin d’être idéale pour les personnes âgées », observe le Docteur David Bouillon. Et d’insister : « Plus que jamais, elles nécessitent une prise en charge de qualité à domicile ! Nous ne devons pas laisser mourir toutes ces personnes seules, chez elle. Ce serait insoutenable ! Moi, j’ai décidé de poursuivre coûte que coûte mes consultations au domicile de ce public tellement fragile. Heureusement, j’ai la chance de bénéficier d’un matériel de protection adéquat pour réaliser sereinement mon travail. Tout le monde ne peut pas en dire autant… Et ça aussi, c’est scandaleux ! »

L’ASBL Lagardère es très active sur la région de Mons. Elle offre, en effet, de nombreux services aux personnes âgées. Elle a notamment lancé un cabinet mobile d’intervention afin de pouvoir se rendre chez les citoyennes et les citoyens dans l’incapacité de se déplacer. Fin 219, elle a rajouté une nouvelle corde à son arc en se dotant d’un service d’ambulances sociales. « On se déplace en priorité chez les patients mais s’il y a un problème, nous avons la possibilité de les transporter rapidement. De plus, ce service permet de véhiculer une personne à son rendez-vous médical et cela pour un prix nettement inférieur aux ambulances privées », rajoute le Docteur Bouillon. Notons encore que l’association a également lancé des logements pour personnes âgées en difficultés, victimes de maltraitances.

Aujourd’hui, plus que jamais, le combat de l’association pour aider les personnes âgées continue !

E.V.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus