Médecins et infirmiers connectés grâce aux lunettes intelligentes

Médecins et infirmiers connectés grâce aux lunettes intelligentes

L’innovation a du bon en matière de santé ! En région liégoise, la clinique André Renard utilise ainsi des lunettes intelligentes, portées par les infirmiers en intervention. Celles-ci offrent une connexion directe avec les médecins en cas de doute, ce qui a largement amélioré la prise en charge.

L’e-santé ne cesse de proposer des innovations pour améliorer les soins de santé. Après les applications mobiles ou encore les outils de détection de chute, c’est au tour des lunettes intelligentes de faire leur entrée. Utilisées par la clinique André Renard dans les interventions d’urgence, elles permettent aux infirmiers de filmer la situation et de communiquer avec les médecins, à distance.

Une technologie au service des infirmiers

Les lunettes intelligentes sont équipées d’une caméra et d’un micro. En cas de doute, l’infirmier en intervention peut transmettre en direct la situation à un médecin, tout en étant à distance. Plus pratiques qu’une caméra ventrale, les lunettes permettent de montrer quelque chose simplement en le regardant.

"Jusque-là, quand l’infirmier avait un doute sur la procédure, sur le geste médical à poser, il pouvait bien évidemment sonner au médecin urgentiste pour recevoir un conseil. Mais la description qui est faite par l’infirmier et l’image que l’on s’en fait n’est pas toujours la même", explique Bruno Cardos, chef du service des urgences de la clinique, à La Meuse. "Par exemple, nous sommes envoyés sur des accidents industriels. Quand il doit nous décrire la machine dans laquelle un bras est coincé, on a parfois du mal à se l’imaginer correctement. Alors que ça peut jouer un rôle essentiel dans la prise en charge du patient. Pareil avec les détresses respiratoires. L’infirmier n’est pas formé pour toutes les connaître. Mais nous, rien qu’en voyant la manière dont le patient se tient, la manière dont il respire ou la couleur de sa peau, on sait mettre le doigt sur le problème."

- [A lire] : L’e-santé : des patients et des praticiens convaincus

Plus d’efficacité

Grâce aux lunettes intelligentes, les infirmiers peuvent poser plus vite et de façon plus certaine un geste médical. Ainsi, 20 à 30% des interventions de la clinique auraient été plus efficaces. En effet, celle-ci ne dispose pas d’un service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR) mais d’une équipe paramédicale d’intervention, ce qui signifie qu’il n’y a pas de médecin à bord du véhicule d’urgence.

- [A lire] : De nouvelles attributions pour les infirmières ?

Des possibilités d’évolution

Cela fait maintenant un an que la clinique André Renard utilise ces lunettes intelligentes, et l’aventure ne devrait pas en rester là. L’établissement à en effet décidé de les adopter de façon définitive. Aujourd’hui, elle réfléchit à la possibilité de ne plus seulement transmettre en direct, mais aussi enregistrer les images, comme le font par exemple certains policiers. Néanmoins, l’objectif n’est pas de pouvoir contrôler les interventions, mais bien de pouvoir les visualiser afin d’améliorer la prise en charge. Il s’agit là d’une technique notamment utilisée en psychologie par exemple. D’autres établissements hospitaliers pourraient aussi adopter la technique. C’est par exemple le cas du CHU de Liège qui devrait la tester prochainement.

La rédaction



Commentaires - 2 messages
  • Néanmoins, l'objectif n'est pas de pouvoir contrôler les interventions, mais bien de pouvoir les visualiser afin d'améliorer la prise en charge. Il s'agit là d'une technique notamment utilisée en psychologie par exemple. D'autres établissements hospitaliers pourraient aussi adopter la technique.

    cheytunis mardi 8 mai 2018 16:46
  • www.medespoir.ch

    cheytunis mardi 8 mai 2018 16:46

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus