Plus de congés pour le personnel des maisons de repos

Plus de congés pour le personnel des maisons de repos

La demande du personnel des maisons de repos et du front commun syndical a été exaucée : une convention collective a été signée vendredi dernier pour leur octroyer des jours de congé en plus. La Centrale Nationale des Employés (CNE) se félicite de cette victoire.

En début de mois, le front commun syndical réunissant la Centrale Nationale des Employés (CNE), affiliée à la CSC-ACV, la Fédération générale du travail de Belgique (FGTB-ABVV) et la Centrale générale des syndicats libéraux de Belgique (CGSLB-ACLVB), avait demandé des jours de congé supplémentaires pour le personnel des maisons de repos. Ils souhaitaient ainsi s’aligner sur les congés dans le secteur non-marchand, leur travail étant souvent difficile. Vendredi 18 mai, une nouvelle convention a été signée qui ajoute des journées de congé, et favorise l’emploi dans le secteur. La CNE se réjouit de cette avancée.

Grâce à votre mobilisation vous avez obtenu des jours de vacances supplémentaires, une nouvelle convention collective a été signée ce vendredi 18 mai 2018. Concrètement :

- Un jour en 2018

A partir du 1er juillet, tous les travailleurs des maisons de repos de Wallonie et de Bruxelles (avec un agrément COCOM) auront droit à un jour supplémentaire qui d’ajoutera aux 22 jours octroyés dans le secteur (en régime 5 jours /semaine).

- Un deuxième jour en 2019

Ce sont, donc, 24 jours de vacances annuelles qui s’afficheront au compteur.

Les jours de congés supplémentaires obtenus grâce à votre ténacité et votre mobilisation seront compensés par de l’embauche compensatoire .

Les travailleurs à temps partiels qui ont fait la demande d’augmenter leur temps de travail seront prioritaires pour obtenir des heures complémentaires.

- [A lire] : Les maisons de repos, ce nouveau business

On peut donc se féliciter de cette triple victoire :

- Des jours de congé supplémentaires ;
- Pas d’augmentation de la charge de travail par la prise de ces jours supplémentaires ;
- Des emplois supplémentaires dans le secteur, ou des augmentations de contrat pour le personnel à temps partiel.

A l’heure où le gouvernement fédéral a reculé l’âge de la pension, des jours de congé supplémentaires sont indispensables pour les travailleurs afin de pouvoir continuer à exercer des métiers dans un secteur à haute pénibilité .

Dans un secteur avec des horaires de travail tels que vous les connaissez, des jours de congé sont indispensables pour vous permettre de rendre plus compatibles votre vie professionnelle et votre vie privée.

- [A lire] : Quid de l’encadrement des personnes en MRS ?

Vous travaillez à temps partiel, vous voulez augmentez votre temps de travail, contactez vos délégués CNE !

Ensemble, on va plus haut !



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus