Inclusion : le Prix Reine Mathilde 2019 décerné à l’asbl Muzass

Inclusion: le Prix Reine Mathilde 2019 décerné à l'asbl Muzass

Le jeudi 9 mai, la Reine a décerné au Palais royal le Prix Reine Mathilde 2019 à l’asbl Muzass, un atelier musical inclusif où des enfants, des jeunes et des jeunes adultes, porteurs ou non d’un handicap, apprennent ensemble à faire de la musique. Le jury de jeunes a choisi Muzass parmi 19 projets finalistes, tous portés par des jeunes et pour des jeunes, qui illustrent le pouvoir fédérateur de la musique.


- [A lire]  : Inclusion des personnes malvoyantes : un appel à projets est lancé !

Ces dernières années, le Fonds Reine Mathilde, géré par la Fondation Roi Baudouin, a lancé à trois reprises l’appel ‘Music Connects’. Il a ainsi soutenu des projets dans lesquels la musique favorise les rencontres et contribue à l’expression, à l’émancipation et au bien-être des jeunes, en particulier les plus vulnérables.

19 projets ont été sélectionnés en 2018 par un jury d’experts. Tous ont reçu un soutien de 9.000 euros maximum, pour un montant total de 160.000 euros. Les projets concernent entre autres des enfants de langues et cultures différentes qui créeront ensemble un album de chansons originales ; des enfants de l’enseignement ordinaire et spécialisé (autisme) qui participeront ensemble à des ateliers de musique du monde ; des jeunes avec des problèmes psychiques qui intégreront une chorale ; des MENA, demandeurs d’asile, jeunes d’IPPJ et de maisons de jeunes qui créeront ensemble un spectacle musical ; ou encore, la création d’un festival de musique itinérant organisé par des jeunes dans des endroits inédits.

Un jury de jeunes, composé d’élèves de l’Institut Don Bosco de Grand-Bigard et de l’Athénée provincial de La Louvière, a eu la lourde tâche de choisir parmi les 19 finalistes le lauréat du Prix Reine Mathilde, qui reçoit un soutien complémentaire de 10.000 euros. Leur choix s’est porté sur Muzass, une asbl de Lint/Kontich et Schiplaken.

- [A lire]  : Inclusion : Luther, porteur d’une Trisomie 21, va à l’école ordinaire

Le lauréat va acheter des instruments de musique

Muzass n’est pas une école de musique ordinaire, mais un atelier musical inclusif où tout un chacun peut apprendre à faire de la musique, à son rythme et en fonction de ses possibilités, avec d’autres. L’asbl a été fondée par des personnes atteintes d’un trouble du spectre de l’autisme et par des parents d’enfant autistes, mais tous les enfants, jeunes et (jeunes) adultes peuvent participer aux activités de Muzass, quelle que soit la nature de leur handicap éventuel. L’asbl est entièrement gérée par des volontaires.

Des enfants et des jeunes sans handicap viennent aussi faire de la musique chez Muzass, qui cherche à toucher au moins 1/3 de participants porteurs d’un handicap et 1/3 sans handicap. Plus encore que le plaisir de faire de la musique, c’est l’inclusion qui est mise en avant, de même que le renforcement des compétences et de la confiance en soi. Muzass encourage tout le monde, y compris les jeunes porteurs d’un handicap, à s’impliquer comme volontaire et à assumer des responsabilités jusqu’au niveau de la gestion. L’asbl propose des formations pour que les volontaires puissent assumer leur rôle dans une association inclusive, dans laquelle ils côtoient aussi des participants avec un handicap. Pour donner les cours de musique, Muzass peut entre autres compter sur des étudiants du Conservatoire et sur des musiciens amateurs passionnés.

Le soutien du Fonds Reine Mathilde permettra à Muzass d’acheter des instruments et du matériel de musique, d’adapter le matériel de cours et d’encadrer le développement du service de formation et d’accompagnement afin que l’asbl puisse être gérée par des personnes porteuses ou non d’un handicap.

- [A lire]  : L’inclusive, une bière qui se déguste avec solidarité



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus