Accueil d’enfants en situation de précarité : 13 projets soutenus !

Accueil d'enfants en situation de précarité: 13 projets soutenus !

Un lieu de rencontre pour enfants et parents issus de l’immigration ou en situation de précarité, des activités destinées à stimuler les enfants et à soutenir la parentalité, des exercices d’écoute et d’expression qui sensibilisent à la langue française… 13 projets offrant des possibilités d’accueil, de rencontre et d’éveil à des enfants fragilisés reçoivent un soutien du Fonds IKEA pour l’enfance et l’éducation. Objectif : soutenir le bon développement de ces enfants et leur permettre de prendre un bon départ dans la vie.

Fréquenter un milieu d’accueil (crèche, halte-garderie, espace de jeux…) dès le plus jeune âge représente un levier de socialisation important. Il contribue au développement des compétences cognitives et socio-émotionnelles des enfants, et les prépare naturellement à l’école maternelle. Malheureusement, peu d’enfants issus de familles fragilisées fréquentent ces structures.

- [A lire]  : Aide à la jeunesse : le Petit vélo jaune remet en selle les parents

Lutter contre la pauvreté infantile

Créé en 2013 au sein de la Fondation Roi Baudouin, le Fonds IKEA pour l’enfance et l’éducation vise à combattre la pauvreté par le biais de l’éducation, et plus spécifiquement en préparant à l’école des jeunes enfants de 0 à 3 ans en situation de précarité. "IKEA soutient de nombreuses initiatives internationales en faveur des enfants grâce à la IKEA Foundation, mais il était important pour nous d’avoir aussi un impact au niveau local. Grâce à la création du Fonds IKEA pour l’enfance et l’éducation au sein de la Fondation Roi Baudouin, nous avons élargi notre engagement", explique Caroline Gastaud, Sustainability Manager de IKEA Belgique.

Via son appel à projet annuel – il s’agit cette année de la sixième édition – le Fonds donne un coup de pouce à des initiatives qui offrent des possibilités d’accueil, de rencontre et d’éveil à des enfants en bas âge issus de familles en situation de précarité. Entrent en ligne de compte tant les projets de petites organisations qui ont besoin d’un coup de pouce pour améliorer leurs activités au niveau local (et qui peuvent bénéficier d’un montant maximum de 5.000 €), que les projets de plus grande ampleur avec un grand impact (et qui peuvent compter sur une aide allant jusqu’à 20.000 €).

- [A lire]  : Une matinée à la Traversée, le nouveau service résidentiel d’urgence

95.000 euros au total

Parmi les 79 dossiers de candidature introduits, 13 projets de différente envergure reçoivent un soutien pour un total de 95.000 euros : quatre en Wallonie, deux à Bruxelles et sept en Flandre. Si tous ont pour objectif de soutenir le bon développement des enfants issus de milieux fragilisés et leur permettre de prendre un bon départ dans la vie, chacun de ces projets a aussi une identité propre et contribue, à sa façon, à un monde meilleur pour ces jeunes enfants dans le besoin.

Quelques-uns des projets sélectionnés :

- La Bulle d’Air (Bruxelles), un lieu de rencontre qui propose des activités destinées à stimuler les enfants sur le plan artistique, culturel, moteur et sensoriel, et à soutenir la parentalité.
- La société de logements Sambre et Biesme (Farciennes), qui invite les enfants de moins de 3 ans et leurs parents à participer à des exercices d’écoute et d’expression artistiques tout en les sensibilisant à la langue française. Ce projet de plus grande ampleur bénéficiera par ailleurs d’un accompagnement sur mesure sur le thème de l’auto-évaluation, dans le but de renforcer son impact auprès des enfants et des familles.
- Le Collectif contre les violences familiales et l’exclusion (Liège), qui propose un espace de psychomotricité pour de jeunes enfants hébergés avec leur mère dans un refuge en raison de violences conjugales et domestiques.

- [A lire]  : Elections 2019 : qui se préoccupe le plus de l’Aide à la jeunesse ?



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus