8 mars : les revendications des femmes du non-marchand

8 mars: les revendications des femmes du non-marchand

Ce 8 mars a lieu la journée des droits des femmes qui met en lumière la place de la femme dans la société. Soumises à des inégalités de travail, parfois stigmatisées et réduites à une position d’infériorité, les travailleuses, via le CNE, appellent à la solidarité et évoquent le besoin de créer une société plus égalitaire en demandant notamment un refinancement du secteur du non-marchand.

« Les travailleuses du Non-Marchand sont en grande majorité (entre 70% et 90% selon les secteurs) des femmes », rappelle la CNE. Et de détailler : « Des travailleuses qui ont souvent des salaires bas, des horaires flexibles et des temps partiels non-choisis. Débloquer des moyens conséquents pour rendre leurs métiers attractifs et tenables, c’est donc objectivement permettre une avancée significative pour les droits des femmes à Bruxelles. »

Selon le syndicat, rendre meilleur les services et les normes d’encadrement de tous les secteurs du Non-Marchand aura un impact non négligeable sur les femmes. « On constate en effet qu’en termes de congés thématiques (pour congés parentaux, assistance médicale ou pour soins palliatifs), ce sont 70% des femmes qui « choisissent » d’en bénéficier », pointe encore la CNE. « Améliorer les conditions de travail et donc de services pourrait donc aussi soulager toutes ces femmes qui prennent sur elles de soigner leurs proches. »

Lire aussi : Enfin des engagements pour revaloriser les métiers du non marchand

Six revendications

Ces disparités ont motivé ces femmes travailleuses de secteur non-marchand, à dénoncer leur situation, largement appuyé et relayé par le syndicat qui demande :

  • Une revalorisation de 100 millions d’euros d’ici en cette année 2021
  • Une augmentation salariale de 6% pour l’ensemble des travailleurs du non-marchand
  • 6 jours de congé avec embauches compensatoires
  • Le plan tandem : passage à mi-temps à 60 ans avec 80% du salaire net
  • L’augmentation des normes d’encadrements
  • L’abaissement de la charge de travail

Leur voix et leur revendication se feront entendre ce lundi 8 mars à travers une manifestation organisée pour tous, lors de cette journée si particulière dédiée aux droits des femmes.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus