Accord non-marchand bruxellois : décryptage des revalorisations salariales

24/06/22
Accord non-marchand bruxellois : décryptage des revalorisations salariales

L’accord non-marchand bruxellois a été adopté par les différents partenaires à la veille des fêtes de fin d’année 2021. Au total, plus de 57 millions d’euros ont été dégagés pour financer cet accord ! Une partie conséquente de cette enveloppe sera utilisée pour permettre des revalorisations salariales. Mais, concrètement, quelles mesures vont-elles être mises en place ? Décryptage avec le cabinet de la Ministre-Présidente COCOF, Barbara Trachte. [Un article de MonASBL.be]

Sur les 57 millions d’euros obtenus pour financer l’accord non-marchand bruxellois - conclu entre le gouvernement, représenté par les collèges de la COCOF et de la COCOM, et les partenaires sociaux - un peu moins de 40 millions d’euros sont dédiés au volet « attractivité et pouvoir d’achat ». Sa mission centrale est d’œuvrer à l’attractivité des métiers des secteurs du non-marchand. Pour y parvenir, une mesure tient une place prépondérante : l’implémentation de la classification et du modèle salarial IF-IC.

Pour rappel, ce fameux IF-IC, développé à la base pour le fédéral, est avant tout une méthodologie permettant d’inventorier, de décrire et de pondérer des fonctions qui existent. La première classification IF-IC était destinée au secteur de la santé dont les listes de fonctions (et les échelles barémiques liées) dataient des années... 1970. Il était devenu indispensable de les moderniser. Cela est en cours, au niveau fédéral, depuis le 1er juillet 2021 dans la commission paritaire 330.

 Lire aussi : Revalorisation des salaires : l’ASBL IF-IC décrypte les nouvelles classIF-ICations de fonctions

2022 : le secteur privé bruxellois de la santé

Comme la Flandre et la Wallonie, la région bruxelloise a finalement emboité le pas au fédéral avec les structures de la CP 330 régionalisés (la phase 1).

Dès 2022, les secteurs régionalisés bruxellois privés (CP 330 régionalisés, les maisons de repos et maisons de repos et de soins (MR-MRS), les initiatives d’habitations protégées (IHP), les maisons de soins psychiatriques (MSP) et les centres de réadaptation fonctionnelle (CRF)) auront implémenté la classification et le modèle salarial IF-IC à 100%. Une rétroactivité est prévue au 1er juillet 2022.

 Lire aussi : Barbara Trachte sur l’accord non-marchand bruxellois : "Le grand enjeu, c’est la valorisation du secteur"

Ouverture à d’autres secteurs

... Lire la suite sur le site de MonASBL.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus