Coronavirus : les psychomotriciens tendent la main aux soignants

Coronavirus: les psychomotriciens tendent la main aux soignants

Le personnel soignant est en première ligne depuis maintenant de longues semaines contre l’épidémie de coronavirus. Heureusement, ce laps de temps a vu fleurir de nombreuses initiatives solidaires afin de les accompagner au mieux dans leur travail éprouvant. En voici une de plus, des psychomotriciens veulent proposer de manière bénévole des soins gratuits à destination des soignants. Une manière, à la fois, de les remercier et de les aider.

C’est à l’initiative de certains de ses membres que l’Union Professionnelle Belge des Psychomotriciens Francophones (UPBFP) a décidé de solliciter ses adhérents dans un but précis : offrir bénévolement aux soignants des séances gratuites. Grâce à un formulaire, la structure constitue une liste de psychomotriciens que les soignants pourront consulter.

Evidemment, un cadre clair a été posé afin d’éviter d’éventuelles mésaventures. Par exemple, seuls les professionnels psychomotriciens diplômés et membre de l’UPBPF peuvent proposer un soin/accompagnement. Il s’agit évidemment d’offrir au public visé les meilleurs soins possibles. Comme indiqué, il peut s’agir d’un soin unique, ou d’un accompagnement temporaire, le temps de la crise sanitaire. Celui-ci doit obligatoirement être gratuit, conformément au cadre de cette initiative.

D’abord un accompagnement à distance

Tant que les mesures d’hygiène seront encore en application, l’Union recommande de privilégier un accompagnement à distance. Puis, une fois que ces dernières seront assouplies, il sera envisageable de proposer un accompagnement physique aux soignants, dans le cadre de l’après crise. L’UPBFP demande également à ses adhérents d’être clairs dans l’établissement de ces règles.

Elle précise que, le suivi peut être poursuivi après le déconfinement, uniquement à l’initiative du bénéficiaire. Le cadre sera ensuite modifié pour intégrer une rémunération, si psychomotricien et bénéficiaire se mettent d’accord pour continuer les séances. Pour vous soignants, cet accompagnement pourra prendre plusieurs formes, qu’elles soient vidéo ou audio. Chaque praticien s’arrangera selon ses contraintes afin de vous proposer le meilleur accompagnement possible.

[Sur le même sujet] :
- Une plateforme pour aider les parents d’enfants malades ou handicapés
- L’AVIQ lance une application destinée aux professionnels de l’aide et de la santé désireux d’aider !
- Coronavirus : des associations ont besoin de volontaires !
- Covid-19 : plus de 2.500 kinésithérapeutes se portent volontaires
- Au moins 600 volontaires pour former la réserve médicale à Bruxelles



Commentaires - 1 message
  • Vous trouverez le lien de ce formulaire sur notre site UPBPF.be dans l'onglet Covid-19.

    mamaiorana mercredi 20 mai 2020 12:38

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus