Covid-19 : plus de 2.500 kinésithérapeutes se portent volontaires

Covid-19: plus de 2.500 kinésithérapeutes se portent volontaires

Une enquête en ligne réalisée par AXXON, l’association professionnelle des kinésithérapeutes en Belgique, révèle que les kinésithérapeutes font preuve de civisme et agissent de manière à endiguer au mieux la propagation du Covid-19.

Les soins non urgents sont pour l’instant reportés, afin de respecter au mieux les mesures prises pour limiter au maximum les contacts sociaux. Mais afin de ne pas compromettre la santé des patients, les kinésithérapeutes assurent toujours les soins urgents et absolument nécessaires, en veillant à respecter rigoureusement les mesures de précaution et d’hygiène fondamentales et en n’accueillant qu’un seul patient à la fois ou en se rendant en visite à domicile.

Cette enquête montre également que 2.581 kinésithérapeutes se portent à l’heure actuelle volontaires pour soutenir les secteurs qui luttent en première ligne contre l’épidémie de Covid-19 : cette réserve de prestataires de soins pourra si nécessaire être déployée dans les hôpitaux, les maisons de repos, les centres de triage, etc.

Si ces volontaires peuvent bien évidemment apporter leurs compétences dans le domaine de la kinésithérapie, la majorité d’entre eux est également prête à se rendre utile en assurant d’autres tâches comme contribuer à l’aide logistique dans les centres de triage par exemple si la situation l’exige.

Grâce aux compétences acquises lors de leur formation universitaire de 5 ans, les kinésithérapeutes possèdent en effet les aptitudes requises pour fournir des soins de base de qualité. En un clic de souris, cette réserve de prestataires pourra être activée et déployée partout en Belgique.

[Sur le même sujet] :
- Soins palliatifs face au coronavirus : entre solidarité et système D
- Béatrice, éducatrice dans la petite enfance, lance un coup de gueule
- Coronavirus : "Non, la quarantaine n’est pas romantique pour tou.te.s !"
- Santé : le personnel a besoin de matériel de protection au plus vite !
- Coronavirus : les indépendants font face au danger de la faillite
- Éducateurs, travailleurs sociaux… les oubliés de la crise sanitaire
- Travailleurs sociaux, entre envie de servir et inquiétude
- Caroline confectionne des masques en tissu pour les soignants
- L’inquiétude des étudiants infirmiers actuellement en stage
- "Ces pieds de nez, c’est à nous soignants sur la ligne de front que vous les faites"
- "Prendre soin du personnel de la santé et du social : une nécessité !"
- "Aujourd’hui, je suis Belgique, soignant et solidaire !"
- Coronavirus : le personnel hospitalier se sent abandonné par les autorités
- Les kinés face au coronavirus : "C’est la débrouille absolue !"
- "Terrassons le coronavirus et la marchandisation de la santé"
- Coronavirus : les Services d’Aide aux Familles et aux Aînés en 1ère ligne



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus