Déconfinement, aides aux ASBL : les infos à retenir cette semaine

Déconfinement, aides aux ASBL : les infos à retenir cette semaine

Comme chaque semaine, MonASBL.be revient sur les dernières mesures d’aide ou de déconfinement qui concernent les ASBL. [Un article de monasbl.be]

Cette semaine aura été avant tout marquée par une journée d’actions du secteur Non-Marchand ce jeudi 18 juin. La première depuis le début de la pandémie. Au cœur des revendications : une revalorisation salariale, une amélioration des conditions de travail et de l’offre à la population. Un préavis, déposé deux semaines plus tôt, couvre les actions et les grèves qui appuieront ces revendications légitimes auprès de chaque exécutif jusqu’au 21 juillet.

Pendant ce temps, de nouvelles annonces ont été faites du côté des différents gouvernements.

Déconfinement

Les structures résidentielles pour jeunes en situation de handicap déconfinées en Wallonie

Le déconfinement vient d’entamer sa troisième phase, les tests ont été réalisés dans tous les établissements wallons qui hébergent des jeunes en situation de handicap et le Covid-19 a également majoritairement épargné ces structures.

Au regard de ces éléments, la Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, a décidé de lever le confinement pour les 52 structures résidentielles qui hébergent des jeunes en situation de handicap. Moyennant un respect drastique des mesures d’hygiène et de sécurité, cela signifie que ces structures seront à nouveau ouvertes et que les familles pourront se revoir. Les jeunes qui étaient scolarisés pourront aussi retourner dans les établissements scolaires et les différentes mesures de restrictions relatives à ces collectivités seront levées.

Après concertation avec le secteur, une circulaire actant ces consignes a été rédigée et vient d’être envoyée aux établissements résidentiels concernés. Son application est immédiate mais laisse toutefois aux structures le soin de s’organiser.

Déconfinement progressif des maisons de repos en Wallonie dès le 1er juillet

La ministre Wallonne de la Santé, Christie Morreale, a décidé de déconfiner progressivement les maisons de repos de Wallonie. Ce déconfinement, accompagné de précautions sanitaires en cas de rebond, sera d’application à partir du 1er juillet pour permettre aux établissements de s’organiser. Les visites pour les proches et les familles seront également élargies dès ce lundi 22 juin 2020.

Après une concertation menée avec le secteur et les organisations syndicales, une circulaire de déconfinement vient d’être rédigée et diffusée aux 602 maisons de repos de Wallonie.

La circulaire, qui intègre la possibilité de revenir à des mesures plus contraignantes si l’évolution de la situation sanitaire de l’établissement le requiert, prévoit principalement :

  • Une "cellule de déconfinement" au sein de chaque établissement chargée de mettre en place le plan de déconfinement du lieu. Pilotée par la direction en concertation avec le Conseil de Prévention et Protection au Travail ou la Délégation syndicale, la cellule de crise sera transformée en cellule de déconfinement.
  • La mise en place, dans chaque établissement et pour une durée de trois mois, d’un stock stratégique d’équipements de protection pour le personnel (gel hydroalcoolique, serviettes jetables, masques chirurgicaux/FFP2, gants, blouses, paires de lunettes ou visières…).
  • Un respect strict et continu des règles d’hygiène et gestes barrières par le personnel et les résidents dans une moindre mesure.
  • Le retour des activités au sein de l’établissement.
  • Des visites élargies et plus régulières dès ce lundi 22 juin.
  • Les contacts physiques restent interdits, à l’exception des situations de fin de vie ou pour une personne présentant des troubles cognitifs et pour laquelle le toucher est le dernier sens en éveil.

Pour organiser cet assouplissement des visites, les établissements pourront notamment solliciter l’appui des volontaires via la plate-forme solidaire de l’AVIQ ou à travers d’autres associations.

Enfin, en cas de retour d’hospitalisation en dehors de soins ambulatoires, le résident sera également isolé 7 jours et ses paramètres seront contrôlés. En cas d’autres absences temporaires de plus de 24 heures, le résident ne devra pas observer de période d’isolement en chambre.

Mesures d’aides

Wallonie

Culture : les aides Impulsion « 12mois+ » élargies aux artistes

Les aides Impulsion « 12mois+ », qui visent à remettre à l’emploi les personnes inoccupées depuis plus de 12 mois, vont être élargies et assouplies jusqu’au 30 juin 2021 pour favoriser l’engagement d’artistes, toute discipline confondue, et soutenir le monde culturel.

... Lire la suite de l’article sur le site de monasbl.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus