Dimanche 17 octobre : journée mondiale de lutte contre la misère

13/10/21
Dimanche 17 octobre : journée mondiale de lutte contre la misère

Cette année est le théâtre de nombreuses crises : climatique, sanitaire et économique. Elles ont mis en lumière, la plus grande vulnérabilité des populations précaires à y faire face. La journée de lutte contre la misère, ce dimanche 17 octobre 2021 sera l’occasion de donner la parole aux personnes qui la subisse et de proposer des solutions pour l’éradiquer.

Pourquoi le 17 octobre ?

Née de l’initiative du père Joseph Wresinski et de celle de plusieurs milliers de personnes de tous milieux qui se sont rassemblées sur le Parvis des Droits de l’Homme à Paris en 1987, cette journée est officiellement reconnue par les Nations Unies depuis 1992.

Ce troisième dimanche d’octobre est l’occasion de faire entendre celles et ceux qui sont habituellement réduits à leurs difficultés et de leur donner la parole sur les conditions indignes qu’elles vivent et sur leurs résistances au quotidien.

A Bruxelles, c’est le Front Rendre Visible l’Invisible qui est à l’initiative de cette journée. Le collectif de 24 associations sera rejoint par Brussels Platform Armoede pour des débats, des ateliers et des témoignages.

Un socle de droits et de moyens

Les inondations et la crise Covid ont mis en lumière que les populations les plus touchées sont les plus vulnérables. Il semble donc indispensable de créer des ponts entre les combats pour la justice climatique, la justice sociale et l’éradication de la pauvreté qui englobent les luttes contre le non-respect des droits fondamentaux, les inégalités scolaires et de santé et d’accès au logement décent.

Ainsi, les organisations et les citoyen.ne.s souhaitent un socle de droits et de moyens pour permettre aux personnes de sortir de la pauvreté et de l’exclusion sociale et faire en sorte que plus personne ne se retrouve dans cette situation.

Cette année, le collectif a décidé de mettre en lumière, au travers des différentes animations, trois points qui font partie intégrante de ce socle : la fracture numérique, l’alimentation et le logement.

Suppression du statut de cohabitant

Ce dimanche sera l’occasion pour le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (RWLP) de faire entendre son combat pour la suppression du statut de cohabitant qu’il juge discriminant et créateur de misère. En effet, le statut cohabitant entraine le prélèvement d’une part des allocations complètes. Pour le RWLP en plus d’appauvrir les bénéficiaires, ce statut entraîne le mal logement, affecte la santé mentale pouvant aller jusqu’à l’isolement.

Le RWLP demande donc la suppression de ce statut en priorité pour les jeunes adultes particulièrement affecté.e.s par la crise, pour se diriger ensuite vers sa suppression totale.

Le rendez-vous est donné ce dimanche de 13h à 17h au Quai au Bois Brûler à Sainte Catherine.

- A lire : Pauvreté et justice sociale : quand la colère gronde



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus