Etudiants infirmiers et paramédicaux : une convention de stage unique

Etudiants infirmiers et paramédicaux: une convention de stage unique

La Ministre de l’Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles a élaboré une convention de stage unique afin de garantir les droits des stagiaires infirmiers et paramédicaux.

En collaboration avec l’Académie de recherche et d’enseignement supérieur (ARES), la ministre Valérie Glatigny (MR) a établi une convention de stage unique pour les étudiants des filières infirmières et paramédicales. Ce document assurerait une meilleure prise en charge du stagiaire au niveau des tâches et de l’encadrement du professeur tout en améliorant les conditions de travail.

- [A lire] : Une rentrée chamboulée pour les étudiants infirmiers

La convention de stage unique pour garantir les droits et la sécurité des étudiants

Les collectifs étudiants ont constaté certaines tendances lors des stages. Par exemple, considéré comme un membre à part entière du personnel, le stagiaire exécute parfois seul des soins sans la surveillance d’un professeur sur le terrain. Outre le manque de supervision, il réside un flou juridique concernant les jours de récupération en cas de maladie ainsi que la sécurité et le bien-être du stagiaire au travail.

Afin de résoudre ces problèmes, la convention de stage unique destinée à tous les étudiants infirmiers et paramédicaux repose sur ces principes :

  • La répartition de la charge de travail entre les membres de l’équipe soignante indépendamment du stagiaire. Ce dernier reste une aide supplémentaire et doit dédier son temps à l’apprentissage.
  • L’encadrement solide de la part des professeurs
  • L’établissement d’un cadre juridique pour garantir les droits du stagiaire

Ainsi, Mme Glatigny souligne l’objectif principal de ce document : « La crise sanitaire a démontré l’importante du travail du personnel soignant. Choisir les filières médicales relève souvent d’une aspiration profonde. Il est donc essentiel de garantir à nos étudiants un encadrement sécurisant et adapté durant leur stage. »

Une fois le texte rédigé puis approuvé par la ministre et les instances de l’ARES, la convention sera ensuite applicable à tous les stages infirmiers et paramédicaux de l’enseignement supérieur.

- [A lire] : Stagiaires durant la crise sanitaire : des étudiants infirmiers témoignent



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus