La fin du minimex ?

Le minimum de moyen d’existence pourrait devenir le revenu vital. C’est ce que propose le ministre fédéral de l’Intégration sociale J. Vande Lanotte au gouvernement et aux représentants des CPAS de Belgique.

Dans la lignée de l’Etat social actif, le ministre veut souligner le travail de réinsertion effectué par les CPAS, et la responsabilité réciproque du CPAS et du demandeur.
La mise au travail renforcée sera considéré comme un droit subjectif à l’intégration sociale , via le contrat individualisé d’intégration. La mesure vise surtout les jeunes de moins de 25 ans, qui représentent plus du quart des bénéficiaires du minimex.

Les autres changements de la proposition sont une augmentation de 4 % en 2002, un élargissement du futur revenu vital aux étrangers inscrits au registre de la population, et un changement des catégories. Ainsi, la catégorie des conjoints disparaitra, au profit de : cohabitants, familles monoparentales, isolés et isolés débiteur de pension alimentaire dont l’allocation sera revue à la hausse.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus