Marche pour la santé mentale : 1 000 km pour valoriser le travail des professionnels

Marche pour la santé mentale : 1 000 km pour valoriser le travail des professionnels

La grande marche pour la santé mentale et le bien-être a pris fin samedi dernier. Du 20 juin au 10 juillet, en Wallonie et à Bruxelles, le projet a permis de réunir citoyens et acteurs de terrain pour échanger sur les diverses problématiques rencontrées au cours de cette période de crise.

Pierre Maurage et Nicolas Pinon, psychologues et professeurs à l’UCLouvain, sont les instigateurs du projet. Pour sa concrétisation, ils ont fait appel à six universités et écoles et à plusieurs associations et entreprises. L’initiative a été saluée par la majeure partie des participants, qui ont trouvé l’occasion de partager leurs inquiétudes et de se rendre compte qu’ils n’étaient pas seuls à vivre des moments difficiles. “Beaucoup nous ont dit qu’ils avaient marché pendant les confinements mais que le faire en compagnie, pour parler, se raconter, échanger, était inestimable”, témoigne Pierre Maurage au micro de DH.

- Lire aussi : Santé mentale et assuétudes : impact du Covid sur le bien-être des travailleurs

Le travail des professionnels de la santé mentale salué

La marche n’était pas seule au programme : animations, conférences et concerts ont permis aux esprits de se rassembler et aux travailleurs du secteur de la santé mentale de montrer leur importance en temps de crise. Leur travail de soutien a été mis à l’honneur : “Cette marche était une façon homéopathique de tenter de les remercier pour tout ce qu’ils ont accompli chaque jour”, relève Nicolas Pinon.

A présent, on envisage sérieusement de donner une suite à cette première marche au vu des réactions : “L’enthousiasme soulevé était tel qu’on va en reparler avec eux en septembre et, pourquoi pas, pérenniser ce mouvement”, lance après coup Pierre Maurage.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus