Orig-Ami : des tentes en carton pour les sans-abris

Orig-Ami: des tentes en carton pour les sans-abris

En ces temps hivernaux, l’ASBL Culture & Communications lance son opération Orig-Ami, soit la distribution de tentes en carton pliables pour les sans-abris. Un principe basé sur l’art japonais de l’origami.

De nombreux sans-abri dorment dans la rue, faute de capacité d’accueil dans les centres d’hébergement. D’autres encore, en couple, ayant un animal de compagnie ou par sécurité, refusent d’y loger. Pour venir en aide à ces personnes, l’ASBL Cuture & Communications distribue depuis 2017 des tentes en carton contre les intempéries.

- [A lire] : SDF : l’impact du Covid-19 sur le rôle des centres d’accueil

Orig-Ami, késako ?

Inspiré de l’art japonais du pliage en papier, l’Orig-Ami est une tente en carton recyclable, pliable comme un accordéon et transportable comme un sac à dos. Fabriquée avec un carton très épais, la couche externe de l’abri offre une grande résistance au froid, allant jusqu’à 2 mois.

Comment cette idée est-elle apparue ?

Avant de fonder l’ASBL Culture &, Xavier Van der Stappen a participé à divers projets humanitaires. C’est donc tout naturellement qu’il s’est tourné vers les besoins des plus fragilisés et c’est en allant à la rencontre d’un sans-abri que le concept d’une tente en carton lui est venue.

En quête d’objets pour en faire un toit, le sans-abri cherchait des cartons mais il n’en trouvait pas d’assez grands ou solides. « Il m’a expliqué à quel point cela était compliqué pour lui de trouver des grands cartons », raconte le directeur dans Metro. En outre, les services publics reprennent ces abris lors des nettoyages. De fil en aiguille, l’idée de l’Orig-Ami a alors émergé...

Un projet en constante évolution

L’opération Orig-Ami, une solution d’urgence pour ces personnes vulnérables, existe depuis 3 ans. Suivant les retours des bénéficiaires, l’association continue d’améliorer le modèle du produit qui en est à sa 5e version.

Basée d’abord à Bruxelles, la distribution s’étend aujourd’hui dans d’autres grandes villes comme Liège, Namur, Charleroi et Anvers. Les bénévoles de l’ASBL fournissent les abris directement aux principaux concernés ou aux associations locales. « Si des associations voient des besoins dans leur ville, elles peuvent nous contacter. Nous pouvons intervenir et leur fournir des tentes en carton », explique Xavier Van der Stappen.

Cette année, l’association espère distribuer environ 300 à 400 Orig-Ami.

- [A lire] : Structures d’hébergement : le point sur les dispositifs en place



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus