Structures d’hébergement : le point sur les dispositifs en place

27/11/20
Structures d'hébergement : le point sur les dispositifs en place

La ministre Christie Morreale (PS) informe des services disponibles aux structures d’hébergements agrées pour les assister durant cette crise sanitaire.

Dans une circulaire du 20 novembre, la ministre de l’Emploi, de la Santé et de l’Action sociale, Christie Morreale, a communiqué les dispositifs mis en place pour renforcer les structures d’hébergement agrées pendant cette pandémie. Cette note vise à améliorer la collaboration des acteurs de terrain.

“Avant tout, je tiens à vous remercier pour votre engagement sans relâche en faveur des personnes vulnérables, de surcroît dans ce contexte sanitaire difficile et inédit”, insiste la ministre dans la circulaire avant de présenter la liste des mécanismes d’aide.

- [A lire] : ASBL Macadam : un nouveau centre d’accueil pour les jeunes SDF

Des organismes de soutien

Voici 4 services d’aide aux secteurs d’hébergement dépendant de l’AViQ ou du SPW Intérieur et Action sociale (IAS) :

  • les OST (Outbreak Support Team) : ces équipes, composées de médecins et d’infirmiers, conseillent et guident les structures d’hébergement AVIQ / IAS au niveau médical notamment sur les risques de contamination.
  • les EMU (équipes mobiles d’urgence) : le binôme formé d’un infirmier et d’un travailleur du secteur psycho-social intervient dans les centres d’accueil pour répondre aux questions d’hygiène et offrir un soutien psycho-social.
  • les DIPI (Dispositif intervention prévention infection) : ces groupes de travailleurs des secteurs paramédical, social et psychologique ont pour mission de conseiller les structures AVIQ / IAS en matière d’hygiène. Ils viennent seconder les EMU ou les remplacer s’il n’y en a pas assez.

Si vous désirez une assistance d’un de ces services, vous pouvez vous adresser au mail suivant : coordination.interventions@aviq.be

En dehors de cet appui technique, des agents du service d’Inspection pourraient solliciter les structures d’hébergement afin d’examiner la gestion de la crise sanitaire (suivi du Plan Interne d’Urgence, médecin référent, stock du matériel de protection...) et pour assister les centres en cas de difficulté.

- [A lire] : Arnaud raconte son quotidien d’assistant social



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus