Coronavirus : Isaura Castermans, infirmière de 30 ans, est décédée

Coronavirus: Isaura Castermans, infirmière de 30 ans, est décédée

La nouvelle a provoqué un vif émoi dans le pays et notamment chez les soignants, en première ligne face à la pandémie… Ce jeudi, Isaura Castermans, infirmière de 30 ans, est décédée à l’hôpital après avoir contracté le coronavirus.

[DOSSIER]
- "C’est la première fois que j’ai peur de mourir en allant travailler..."
- Coronavirus : les soignants vont le payer cher et c’est insoutenable !
- "Le coronavirus dévoile la gestion défaillante des hôpitaux"
- Carmen, infirmière à l’hôpital Saint-Luc, est décédée du Covid-19
- Soigner ou se protéger : un dilemme de chaque instant pour le personnel en première ligne
- Coronavirus : "Hier, j’ai tué mon patient", témoigne un infirmier

Isaura Castermans avait à peine 30 ans. Cette jeune infirmière, originaire de Genk dans le Limbourg, était sportive, n’avait jamais eu de problèmes pulmonaires, était en pleine santé. Rien n’aurait laissé présager cette funeste issue. Et pourtant…

Ce jeudi, la soignante s’est éteinte à l’hôpital. Deux jours plus tôt, les premiers symptômes de la maladie s’étaient déclarés chez celle qui travaillait dans un centre de soins pour personnes âgées de Genk. « Un gros rhume » qui a rapidement pris une tournure alarmante le jour suivant, le virus se propageant jusqu’à son cœur. « Nous l’avons vue être emmenée sur une civière. À sa couleur, on se doutait que la situation était critique », ont témoigné ses parents dans les colonnes du Het Belang van Limburg. Le lendemain de son arrivée à l’hôpital, Isaura Castermans perdait sa bataille contre le Covid-19…

Il s’agit du premier décès d’une soignante en Belgique. Cet événement a provoqué une vague d’émotions chez ses confrères et ses consœurs, aux quatre coins du pays. Chez le personnel en première ligne dans le combat contre la pandémie, la colère monte… L’objet de leur indignation ? Le manque de protections dont bénéficient les médecins, les infirmières ou encore les aides-soignantes.



Commentaires - 2 messages
  • Je partage votre indignation devant l'absence de conscience de nos "dirigeants" face Í  la montée des urgences planétaires, sanitaires, environnementales. Je suis très attristée de ce décès et de tant d'autres car demain qui nous soignera ? Je pense aussi Í  ses familles, famille et corps médical qui subissent de plein fouet sa disparition. Sincères condoléances.

    rachel carlier jeudi 2 avril 2020 14:30
  • Condoléances aux proches de cette infirmière.
    Selon moi, il faudra absolument s'unir pour réclamer des comptes Í  l'issue de la pandémie.
    Que l'on ne nous dise plus qu'en raison de la crise il n'y a plus d'équipements. Il y a eu un manque flagrant de prévoyance et anticipation et un désinvestissement dans les soins de santé depuis quelques années.
    Je ne dirai pas plus. Je suis juste en colère. J'ai longtemps cru que les cons se trouvaient parmi les plus défavorisés mais je constate que parmi l'élite il y a plus de cons encore. Bon courage au personnel soignant qu'il travaille dans quelque structure que ce soit

    Daniel Disy vendredi 3 avril 2020 11:36

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus