CP330 : la prime de fin d’année sera augmentée de 368 euros bruts

CP330: la prime de fin d'année sera augmentée de 368 euros bruts

Bonne nouvelle pour les travailleurs wallons attachés à la commission paritaire 330. Grâce à l’Accord Non-Marchand wallon, les professionnels des maisons de repos ou encore des soins à domicile vont bénéficier d’une prime de fin d’année majorée de 368,79 euros bruts.

Après des mois de blocages techniques et politiques, l’enveloppe obtenue par les syndicats via l’Accord Non-Marchand wallon sera bel et bien versée aux travailleuses et travailleurs des secteurs attachés à la commission paritaire 330. Il s’agit notamment des maisons de soins psychiatriques, des maisons de repos et des maisons de repos et de soins, des centres de revalidation ou encore des soins à domicile.

Pour 2019, ce sera via la prime de fin d’année, dont le montant forfaitaire sera augmenté de 368,79€ brut pour un temps plein. A noter également que cette prime sera bien récurrente chaque année.

- [A lire] : L’accord social Non-Marchand en Région wallonne signé ce jeudi

Blocage à Bruxelles

Cette bonne nouvelle concernant les travailleurs de la CP330 se rajoute à une autre : comme nous vous l’avions annoncé le 8 octobre dernier, les travailleurs de la CP 318 et 319 en Région Wallonne, soit les professionnels de l’aide à domicile ainsi que de l’aide sociale, vont eux aussi bénéficier d’une augmentation de leurs primes de fin d’année.

En revanche, du côté de l’accord non-marchand bruxellois pour les années 2018-2019, la situation est nettement moins idyllique. En effet, les élections et les délais de mise en place des nouveaux gouvernements bruxellois, n’ont pas permis de concrétiser les mesures 2019 jusqu’à ce jour. La promesse de verser une prime récurrente complémentaire à la prime de fin d’année à partir de 2019 n’a toujours pas été concrétisée. L’argent n’a pas encore été débloqué pour les travailleurs bruxellois…

Face à cet immobilisme, le front commun syndical a annoncé qu’il allait déposer un préavis de grève à durée indéterminée dans les secteurs notamment de la santé, de l’insertion, de l’aide aux personnes et des ETA.

- [A lire] : Une prime exceptionnelle versée aux travailleurs du non-marchand



Commentaires - 1 message
  • Bonjour, et pour les services publics on fait quoi ??? Déjà que là où je bosse on n'est pas sûre d'avoir notre prime de fin d'année.........??

    Mimilyline dimanche 20 octobre 2019 17:32

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus