Une prime exceptionnelle versée aux travailleurs du non-marchand

Une prime exceptionnelle versée aux travailleurs du non-marchand

Dans le cadre des accords du non marchand conclus l’été dernier, les Gouvernements bruxellois se sont engagés à faire rapidement bénéficier les travailleurs d’une amélioration de leur pouvoir d’achat via une prime exceptionnelle. Le montant et les modalités d’octroi de cette prime sont aujourd’hui fixés : une prime unique de 500 euros bruts pour un travailleur (en équivalent temps plein) qui leur sera versée dans les prochaines semaines, dès que les conventions collectives de travail auront été conclues.

Près de 17.000 travailleurs sont concernés par cette mesure dans des secteurs variés : aides à domicile, maisons de repos, entreprises de travail adapté, services actifs en matière de toxicomanie, insertion socioprofessionnelle, service d’aide aux sans-abri, etc.

Cette prime unique de 500 euros bruts, financée par les autorités régionales qui y consacrent un budget total de 9 millions d’euros, se verra renforcée par une prime structurelle.

- [A lire] : L’accord social Non-Marchand en Région wallonne signé ce jeudi

Un montant de 11 millions d’euros

« L’accord du non marchand bruxellois auquel nous avons abouti en juillet dernier constitue un accord historique. C’est maintenant aux partenaires sociaux d’adopter les conventions collectives pour que les travailleurs perçoivent leur prime unique de 500 euros », explique Rudi Vervoort, Président du Collège Réuni de la Cocom et Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale en charge de la coordination des négociations.

« Je me réjouis de voir que l’accord conclu l’an dernier avec les partenaires sociaux porte ses premiers effets concrets. Je me suis battue avec mon gouvernement pour que ces nouveaux moyens soient consacrés à l’amélioration des conditions de travail et au pouvoir d’achat des salariés du non marchand et il me tenait à cœur que cela se traduise rapidement sur le terrain », réagit pour sa part Fadila Laanan, Ministre-Présidente du Gouvernement francophone bruxellois.

- [A lire] : 8.000 personnes ont manifesté pour le non-marchand (VIDEO)

Les autres mesures de l’accord non marchand seront mises en œuvre une fois que les changements réglementaires nécessaires auront été adoptés.

Pour rappel, les gouvernements bruxellois et les partenaires sociaux s’étaient accordés sur un montant de 11 millions d’euros visant à améliorer les conditions des travailleurs investis dans les services d’utilité publique et à orientations sociales.

Le Guide Social est également sur Facebook et Twitter. Pour être tenu au courant en temps réel des dernières offres d’emploi et actualités du secteur, c’est simple, il vous suffit de cliquer sur "J’aime" et sur « Suivre » !



Commentaires - 5 messages
  • Je travaille depuis le 4/12/2017 et jusqu au 31/5/2019 contrats 1/3temps ,1/2temps et pour finir temps plein depuis11mois,mon contrat de remplacement étant terminer ai-je droit à la prime de 500€ but ....je n ai pas eu depuis ce temps ni chèque repas ni prime car me dit on je suis que en remplacement. ..pouvez-vous m éclairer sur cette prime
    Un tout grand merci
    Ps: je suis assistante logistique dans un hôpital pédopsychiatrie

    Fabienne02 jeudi 30 mai 2019 15:28
  • Bonjour ,

    Les aides ménagères font elles parties du secteur non marchand ??et les employés en Hopital??ou puis je me renseigner ??
    Merci

    Cricri30 jeudi 30 mai 2019 16:48
  • Fabienne, les primes ainsi que les chèques repas ne sont pas obligatoires, il s'agit d'avantages extra-légaux que l'employeur choisi ou non d'octroyer à ses employés/ouvriers... bien évidemment, si une grande majorité de vos collègues disposant du même statut (contrat de remplacement dans votre cas) ainsi que du même poste, les reçoive, il est possible de porter plainte pour discrimination mais ce cas n'est pas courant à ma connaissance (en tout cas, je n'ai encore jamais connu qqun dans cette situation)... malheureusement pour vous, lors de contrat de remplacement et/ou de courte durée, les extra-légaux sont assez rares

    Cricri30, en ce qui concerne du poste d'aide ménagère, cela dépend du secteur d'activité de votre entreprise, pour ce qui est des hopitaux, il me semble qu'ils sont en effet du non-marchand (à vérifier s'il s'agit d'un hopital privé ou non)... vous pouvez vous renseigner auprès d'un syndicat voire directement avec l'onem si vous en avez les moyens et le courage, dans les deux cas, ils sont les mieux placés pour vous donner une réponse en fonction de votre situation

    toulpik mardi 4 juin 2019 07:35
  • Mais oui évidemment que les hôpitaux privés sont dans le non marchand CP330 !

    Patrick Rossignol mercredi 12 juin 2019 08:39
  • Mais oui évidemment que les hôpitaux privés sont dans le non marchand CP330 !

    Patrick Rossignol mercredi 12 juin 2019 08:42

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.   J'accepte   En savoir plus